mallet_level1

LE DR. LUC MALLET REÇOIT LE PRIX «CHERCHEUR DE L’ANNÉE» POUR SES TRAVAUX SUR LES TOC

Jeudi 30 janvier 2014, la deuxième édition du Prix Marcel Dassault pour la recherche sur les maladies mentales a récompensé un chercheur de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière.
Le Dr. Luc Mallet, Responsable de l’équipe « Comportement, émotion et ganglions de la base » à l’ICM et Directeur de recherche INSERM, est Lauréat de la catégorie
« Chercheur de l’année » pour l’importance de ses travaux de recherche sur les troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Ce prix, remis par la Fondation FondaMental, récompense ses travaux sur le rôle des structures cérébrales profondes dans les maladies psychiatriques, notamment le TOC dans ses formes les plus sévères. Celui-ci est caractérisé par deux critères : des pensées intrusives, angoissantes et envahissantes et des comportements exagérés ou répétés à outrance. Le TOC intervient lorsque ces obsessions et les compulsions associées ont une répercussion sur la vie quotidienne des patients. C’est le cas de 2% de la population.

Le programme de recherche du Dr. Luc Mallet s’articule en trois points : comprendre, agir et soigner. Le chercheur et son équipe ont pour objectif de déterminer les bases neurales des processus métacognitifs dysfonctionnels aboutissant au doute pathologique, à l’origine de la vérification compulsive, symptôme central du TOC. Mais aussi de développer des traitements innovants pour les cas les plus sévères. Le Dr Luc Mallet a également appliqué des techniques neurochirurgicales de pointe qui ont apporté une contribution majeure au développement futur d’une médecine personnalisée. Parmi elles, la stimulation cérébrale profonde, technique neurochirurgicale non destructive, adaptable et réversible, qui permet d’atténuer ou de supprimer les symptômes en modulant l’activité des circuits cérébraux.

Plus récemment, en utilisant la stimulation optogénétique (qui permet de « piloter » les neurones avec un rayon lumineux), un chercheur de l’équipe du Dr Luc Mallet a montré qu’il était possible de rétablir un comportement normal chez des souris qui présentent compulsions, en restaurant notamment la capacité à contrôler ce comportement. Cette technique permet d’agir de façon précise et spécifique sur les réseaux de neurones impliqués dans ces processus.

Luc Mallet souhaite désormais aller plus loin en affinant, grâce à cette technique, le ciblage et les paramètres de la stimulation qui sont les plus efficaces pour améliorer les compulsions. Le dernier axe de son programme de recherche vise à inventer et appliquer des dispositifs innovants de compensation du handicap psychique des personnes atteintes de TOC. Pour cela, l’équipe, en lien avec des anthropologues, va étudier comment les nouveaux outils offerts par la technologie moderne comme la domotique (« la maison intelligente ») et les appareils mobiles (smartphones, tablettes, etc.) pourraient fournir des solutions personnalisées pour aider les patients dans leur environnement quotidien.

Luc Mallet était l’invité de France Info mercredi 29 janvier pour présenter ses travaux de recherche sur les TOC

La Fondation FondaMental est une fondation de coopération scientifique créée en juin 2007 par décret du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Elle réunit un réseau médical et scientifique d’excellence et travaille en particulier autour des pathologies considérées parmi les plus invalidantes : la schizophrénie, les troubles bipolaires, l’autisme de haut niveau (syndrome d’Asperger), la dépression résistante, les conduites suicidaires et le stress post-traumatique. Pour relever les défis posés par ces pathologies, la Fondation FondaMental s’est donnée quatre missions : > Favoriser le diagnostic précoce à travers l’ouverture d’un réseau national de Centres Experts ; > Accélérer la recherche en psychiatrie en France ; > Former les professionnels de santé et l’ensemble des acteurs impliqués ; > Informer le grand public pour changer le regard sur les maladies mentales.

Le Prix Marcel Dassault pour la recherche sur les maladies mentales
Le Groupe Dassault s’engage pendant trois ans auprès de la Fondation FondaMental pour soutenir la recherche sur les maladies mentales, à travers la création d’un Prix. Le Prix Marcel Dassault pour la recherche sur les maladies mentales, distingue deux catégories: la catégorie “Chercheur de l’année” récompense une personnalité scientifique française s’étant distinguée pour l’importance comme pour la qualité de ses travaux de recherche en psychiatrie; la seconde catégorie soutien un “Projet d’innovation”.