Deuxième Open Brain Bar de l’ICM : intelligences artificielle et humaine pour vaincre Alzheimer ?

Événement Mis en ligne le 29 juin 2017
Ouvrir / fermer le sommaire

Le deuxième Open Brain Bar de l’ICM aura lieu mercredi 20 septembre 2017 à 19h30, au bar Les Voyelles, 74 Quai des Orfèvres, 75001 Paris.

L’ICM a une particularité : celle de réunir, au sein d’un même écosystème, chercheurs, médecins, ingénieurs, startupers, mathématiciens, biologistes…qui concourent à accélérer les découvertes sur le fonctionnement du cerveau pour ainsi mieux lutter contre les maladies neurologiques (psychiatriques, traumatiques, neurogénératives…).

Au même titre que l’espace, le cerveau passionne. Quelles sont les dernières avancées en matière de recherche sur les maladies du système nerveux ? Quels sont les mystères que renferme notre tête ?

Comment prenons-nous les (bonnes) décisions ? Que se passe t-il dans notre cerveau quand on tombe amoureux ? Tout le monde est-il fait pour être entrepreneur ? Pourquoi ne nous-souvenons-t-on pas toujours de nos rêves ? Et à quoi servent-il ? Comment est-on influencé par la publicité ? Qu’est-ce que le burn-out et comment l’éviter ?

Ce sont quelques-unes des questions auxquelles les Open Brain Bar souhaitent répondre.

Dans sa volonté de transmettre et d’aller vers tous les publics, l’ambition de l’ICM est simple : stimuler la curiosité, le partage et l’échange. C’est pourquoi l’Institut organise les Open Brain Bar en partenariat avec les médias The conversation et Science&Avenir. Ces événements souhaitent permettre aux citoyens curieux et engagés de comprendre l’implication de la science dans leur quotidien. Le concept ? Vous commandez votre verre et profiterez d’une expérience unique et d’échanges privilégiés et éclairés avec des experts de rang mondial.

 

 

Après sa première édition et à l’occasion de la journée mondiale Alzheimer, le jeudi 21 septembre prochain, l’Institut a souhaité dédié l’événement à l’importance de l’intelligence artificielle et humaine dans la maladie.

La maladie d’Alzheimer est une pathologie complexe qui met actuellement en échec les efforts de la communauté scientifique internationale pour la guérir. Comment les innovations technologiques et l’intelligence artificielle peuvent-elles permettre de mettre au point de nouvelles approches thérapeutiques personnalisées au service du patient et de son entourage ? La prise en charge de cette maladie passera-t-elle par un diagnostic précoce, aidé par l’informatique et les « big data » pour une prévention efficace ?

Trois experts sont invités pour répondre à ces questions :

– Dr Stéphane Epelbaum, neurologue, spécialiste du diagnostic et de la prise en charge des maladies à expression cognitive ou comportementale. Membre de l’équipe de recherche « Maladie d’Alzheimer, maladie à Prions » de l’ICM.
– Dr Stanley Durrleman, chercheur à l’Inria et à l’ICM, spécialiste de la modélisation mathématique et l’apprentissage statistique, coordinateur du centre de neuroinformatique de l’ICM. Membre de l’équipe « Aramis, modèles mathématiques et algorithmes pour le traitement des images et des signaux du cerveau humain. » de l’ICM.
– Pierre Foulon,
Directeur du Pôle Numérique, Serious Games & e-santé du Groupe Genious/LabCom brain e-novation.

Pour participer au prochain Open Brain Bar, inscrivez-vous dès maintenant !

Inscription sur notre page dédiée

Equipes scientifiques

Equipe "Maladie d'Alzheimer, maladies à prions"
Chef d'équipe
Stephane HAIK Chef d'équipe Contacter par e-mail
Marie-Claude POTIER Chef d'équipe
L’équipe de Marie-Claude Potier et de Stéphane Haïk s’intéresse au rôle des lipides, en particulier du cholestérol et de l’Apolipoprotéine E (ApoE), dans la sécrétion et le transport neuronal du peptide Aß, dans les modifications endosomales qui se produisent au début de la maladie et dans les mécanismes de toxicité du peptide Aß identifiés in vivo. L’équipe de Stéphane Haïk étudie le développement des procédures de diagnostic pré-mortem des maladies à prions, la caractérisation des souches de prions humaines émergentes et les mécanismes moléculaires et cellulaires déterminant la sélection, la propagation et la pathogénécité de souches de prions dans le cerveau humain.
Lire la suite
Equipe "ARAMIS Modèles mathématiques et algorithmes pour le traitement des images et des signaux du cerveau humain"
Chef d'équipe
Olivier COLLIOT Chef d'équipe
Didier DORMONT Chef d'équipe
ARAMIS est une équipe commune entre le CNRS, l’Inria, l’Inserm et l’UPMC (Université Pierre et Marie Curie) au sein de l’ICM. L’objectif général de l’équipe est de concevoir de nouvelles approches mathématiques et informatiques pour l’étude de la structure du cerveau humain (en utilisant l’IRM anatomique et de diffusion) et de ses réseaux fonctionnels (en utilisant l’EEG et la MEG). L’objectif est de transformer les données brutes d’imagerie en des modèles formalisés tels que des modèles géométriques de la structure du cerveau, des modèles statistiques de populations, des graphes de connectivité… Ces approches permettent de définir de nouveaux biomarqueurs de pathologies, d’étudier les corrélations génotype/phénotype ou encore de caractériser les réponses fonctionnelles. Ces nouvelles approches sont appliquées à l’étude des pathologies du cerveau, en particulier les maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer et autres démences), l’épilepsie, les troubles développementaux et pour construire des interfaces cerveau-machine.
Lire la suite