Inauguration du nouveau plateau technique d’imagerie TEP/IRM

Recherche Mis en ligne le 21 septembre 2015
Plateau technique d’imagerie TEP/IRM

Tous droits réservés

Ouvrir / fermer le sommaire

A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, l’IHU-A-ICM, l’AP-HP et la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer inaugurent un nouveau plateau de médecine nucléaire à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et l’installation d’un TEP-IRM, en présence de Jean-Marie Le Guen Secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement et Président de la Commissions de surveillance des Hôpitaux Pitié Salpêtrière – Charles Foix.

Dans des locaux entièrement rénovés, ce service accueille deux TEP Scan ainsi qu’un TEP-IRM, nouvelle génération de caméras hybrides capables de réaliser simultanément une Tomographie par Emission de Positons (TEP) et une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM). Il s’agit du premier TEP-IRM en France, destiné à la fois à une activité de recherche et de clinique. Cette nouvelle plateforme constitue un outil inégalé dans le domaine des maladies neuro-dégénératives – Alzheimer notamment – ainsi qu’en cancérologie, pour la recherche, le diagnostic et le suivi thérapeutique.

Ce TEP-IRM, conçu par GE Healthcare, est acquis par l’IHU A-ICM (Institut des Neurosciences Translationnelles de Paris), grâce à la Fondation pour la Recherche sur la maladie d’Alzheimer (sous l’égide de la FRM) et à la générosité du Groupe Dassault, de la Fondation Bettencourt Schueller, de la Fondation des Gueules cassées, de la Fondation « The Conny-Maeva Charitable Foundation » et de l’Etablissement Simonetta. Il fait l’objet d’une exploitation conjointe en recherche sur les maladies neurodégénératives par l’IHU-A-ICM, et en clinique par l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. L’activité clinique de cet appareil sera menée en collaboration étroite entre le service de médecine nucléaire et le service de neuroradiologie diagnostique et fonctionnelle à l’intérieur du Pôle Imagerie de l’hôpital .de la Pitié Salpêtrière L’AP-HP a financé les travaux d’installation du TEP-IRM, la rénovation complète du plateau technique ainsi que l’acquisition d’un deuxième TEP Scan.

Plateau technique d’imagerie TEP/IRM

Tous droits réservés

Photo Inauguration TEP IRM

Tous droits réservés

L’activité de recherche sera centrée sur les maladies du système nerveux tout particulièrement la maladie d’Alzheimer, mais il pourra aussi permettre d’étudier les troubles du mouvement et la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique, l’épilepsie ainsi que la pathologie cancéreuse neurologique ou générale. Cette technologie permet de définir en amont, les facteurs annonçant la survenue de la maladie et d’évaluer de nouvelles thérapeutiques. Par la suite, elle permettra d’améliorer la spécificité du diagnostic, d’identifier les sujets à risques susceptibles de développer ces maladies et enfin d’assurer le suivi de cohortes de patients tout en mesurant l’efficacité des traitements.

Dans la prise en charge clinique des patients, l’examen TEP-IRM sera proposé pour le diagnostic et le suivi des pathologies neurodégénératives, tout particulièrement la maladie d’Alzheimer. Il pourra être réalisé chez des patients souffrants de certains cancers lors du diagnostic initial, pour évaluer la réponse aux traitements ou pour rechercher des récidives.