Le Centre de Ressources Biologiques

JP Parienté pour ICM

Ouvrir / fermer le sommaire
Du fait de l’implantation de l’ICM au sein du CHU Pitié-Salpêtrière, les chercheurs disposent de ressources biologiques inestimables : une banque de tissus cérébraux avec plusieurs milliers de prélèvements d’autopsie et de biopsies pour de nombreuses pathologies, une banque d’ADN qui réunit actuellement près de 35 000 prélèvements, et une banque de données exceptionnelle qui regroupe des prélèvements sanguins et de liquide céphalorachidien prélevés chez les malades hospitalisés qui souhaitent aider la recherche. Ces 3 biobanques représentent une source d’information extrêmement précieuse pour la recherche contre les maladies.

Ces ressources biologiques sont exceptionnelles : fichiers d’observation clinique classés par type de pathologie, collection informatisée de clichés d’imagerie, données d’explorations complémentaires (électroencéphalogramme, électromyogramme, potentiels évoqués, etc.).

Cette activité est strictement réglementée dans le respect des patients et 2 banques sont certifiées conformes à la norme AFNOR NF-S 96-900 (Qualité des Centres de Ressources Biologiques), la 3ème certification étant en cours.
La Loi Huriet-Sérusclat (n° 881138) : garantit la protection des personnes se prêtant à des recherches biomédicales.

La banque d’ADN et de cellules

La banque d’ADN et de cellules de l’ICM constitue et gère des collections de prélèvements et échantillons dérivés dans le cadre de projets de recherche médicale concernant en majorité des pathologies neurologiques et psychiatriques. En 2013, ces collections regroupent les ressources biologiques issues de plus de 43 000 personnes (patients atteints, apparentés et témoins), représentant environ 155 000 échantillons (ADNs extraits, cellules et fluides sanguins, fibroblastes). Elles font partie des collections les plus importantes au niveau mondial, notamment pour des pathologies telles que la maladie de Parkinson, les démences fronto-temporales, l’autisme et certaines maladies rares comme les dégénérescences spino-cérébelleuses. La banque bénéficie de grands équipements dont un extracteur automatique d’ADN. Son système d’assurance qualité suit la norme AFNOR NF S 96900 et est certifié depuis 2009.

Le Centre de Ressources Biologiques sur la Sclérose en Plaques

Ce centre de ressources est une autre banque de prélèvements dédiée à la sclérose en plaques, maladie à fort impact socio-économique. Comme pour les autres banques de l’ICM, les prélèvements mis à la disposition des chercheurs permettent de mieux comprendre la physiopathologie de la maladie, améliorer les traitements existants, identifier de nouveaux traitements curatifs et affiner le pronostic d’évolution du handicap. Au cours des 6 dernières années le centre a distribué plus de 20 000 échantillons. Ces derniers proviennent de familles dites simplex (un enfant atteint et ses 2 parents), multiplex (plusieurs membres d’une même fratrie atteints de sclérose), de cas sporadiques et de sujets sains servant de contrôles pour déterminer les spécificités liées à la maladie. Le centre est lui aussi certifié conforme à la norme NF-S 96-900, spécifique des centres de ressources biologiques. Un projet national visant à collecter des ressources biologiques pour 30.000 patients atteints de sclérose en plaques a récemment été lancé. Dans le cadre de ce projet, le centre a été retenu comme centre de ressources national gestionnaire de l’ADN des 30.000 patients.

La Tumorothèque (Onconeurotek)

La tumorothèque est une banque de ressources biologiques spécialisée dans les échantillons provenant de patients atteints de tumeurs cérébrales. Il s’agit de la plus importante biobanque de tumeurs cérébrales d’Europe, avec environ 10 000 patients inclus. Cette importance est due à sa localisation sur le site de la Pitié-Salpêtrière. La banque recueille en effet des échantillons localement, et l’hôpital est l’un des plus grands centres européens pour le diagnostic et le traitement des tumeurs cérébrales. La certification de conformité de la banque à la norme NF-S 96-900 est en cours et devrait être validée en juin 2014.

BioCollections

BioCollections est une association loi 1901, créée en juin 2011 à l’initiative de l’ICM, des fondations Voir et Entendre, Fondamental et ARSEP. Il s’agit d’une plateforme de mutualisation dont l’objet est la gestion, la conservation, la préparation, la valorisation scientifique et la mise à disposition d’échantillons biologiques et de leurs données associées dans le domaine des Neurosciences. L’objectif de BioCollections est de fédérer un ensemble de partenaires, dans un esprit collaboratif et transparent : membres fondateurs ; centres de ressources biologiques ; établissements publics de tutelle de services hospitaliers et de laboratoires de recherches impliqués dans la constitution et/ou la conservation de collections ; associations de patients. Le but est de faciliter la mise à disposition d’échantillons biologiques de qualité auprès de laboratoires de recherche publics ou privés, afin d’aider au développement de la recherche translationnelle dans le domaine des affections neurologiques, psychiatriques et sensorielles.