Exploration fonctionnelle

Les plateformes de l’ICM permettent d’apporter un soutien scientifique aux chercheurs à tous les stades de leurs projets : de la molécule à l’individu. Ces plateformes sont rassemblées en six groupes thématiques, appelés des silos.
Ouvrir / fermer le sommaire

Les plateformes d’exploration fonctionnelle permettent de réaliser des investigations sur l’organisme vivant (in vivo) en respectant l’intégrité du sujet. Elles sont donc particulièrement adaptées aux sujets humains – patients ou volontaires sains, et permettent également l’étude des modèles expérimentaux. Ces plateformes ont pour axes de recherche principaux :

  • La recherche clinique : étude des mécanismes physiopathologiques et de l’évolution des maladies, évaluation de l’effet des thérapeutiques et développement de traitements innovants pour les grandes pathologies du système nerveux ;
  • La recherche en sciences cognitives : compréhension du fonctionnement du cerveau et étude des bases neurales de la pensée, du comportement, du vieillissement ;
  • La recherche sur le traitement du signal et de l’image : développement de nouvelles méthodes de traitement des données de l’imagerie cérébrale.

Les plateformes d’exploration fonctionnelle sont au nombre de cinq :

Deux plateformes mettent en œuvre des techniques d’enregistrement de l’activité cérébrale et d’imagerie à haute résolution : la plateforme d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la plateforme d’électroencéphalographie (EEG) et de Magnétoencéphalographie (MEG). Ces deux plateformes sont rassemblées au sein du Centre de NeuroImagerie dédié à la Recherche (CENIR). Le CENIR constitue ainsi la plateforme principale pour l’imagerie in vivo chez l’homme et les modèles expérimentaux, composée d’experts dans le domaine des maladies neurodégénératives, des neurosciences cognitives et de l’analyse d’image. Le CENIR intègre en outre la plateforme PANAM et la plateforme STIM.

La plateforme PANAM est focalisée sur deux axes :
1 – Recherche clinique et thérapeutique à l’aide de la stimulation cérébrale non-invasive sur des maladies neurologiques et psychiatriques (stimulations magnétique et électrique transcrâniennes, stimulation cérébrale profonde)
2 – L’étude de mouvements, de la marche et de l’équilibre chez les patients atteints de maladies neurologiques.

La plateforme STIM développe et mutualise des outils (modèles et logiciels), fournit des analyses de données et participe à des projets de recherche traitant de questions liées à la stéréotaxie. Les applications cliniques sont principalement la stimulation cérébrale profonde et l’épilepsie. Le périmètre d’action de la plateforme s’étend sur l’IHU-A-ICM et des collaborations sont mises en place avec d’autres plateformes de l’ICM (CENIR IRM Homme, CENIR MEEG), des équipes de l’ICM (Aramis, Neurochirurgie Expérimentale) et les services cliniques concernés par la stéréotaxie (neuroradiologie, neurochirurgie, neurologie, neurophysiologie).

Enfin, le silo d’exploration fonctionnelle comprend la plateforme PRISME, qui est la plateforme de l’ICM dédiée à l’exploration fonctionnelle du comportement humain. Elle comprend deux entités :
1 – PRISME-Réalité Virtuelle qui est focalisée sur le développement et l’adaptation de nouveaux paradigmes de réalité virtuelle pour les neurosciences comportementales et cognitives. La plateforme aussi introduira de nouveaux protocoles thérapeutiques appliqués aux maladies neuropsychiatriques ;
2 – PRISME-Vie Réelle qui est dédiée à l’étude des fonctions cognitives humaines, du fonctionnement moteur et des interactions sociales dans un environnement écologique.
Le silo d’exploration fonctionnelle rassemble ainsi un ensemble unique de cinq plateformes de haute technologie dédiées à l’étude du cerveau in vivo et du comportement humain.

Responsable scientifique : S. Lehéricy.
Responsable opérationnel : D. Schwartz.