Les membres fondateurs

© JP Parienté pour ICM

Ouvrir / fermer le sommaire

gerard-saillant

Gérard Saillant

Professeur de chirurgie orthopédique et traumatologique
Président de l’ICM

Ex-Professeur de chirurgie orthopédique, doyen de la faculté de médecine, chef du service de Chirurgie orthopédique, traumatologique et réparatrice à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière depuis 1993, Gérard Saillant est l’un des plus éminents spécialistes de la médecine du sport et de la chirurgie de la colonne vertébrale.

 

jean-todt

Jean Todt

Président de la FIA
Vice-Président de l’ICM

 

« Tout au long de mon parcours professionnel, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des gens extraordinaires, et parmi eux le Professeur Gérard Saillant. Ensemble, nous avons éprouvé le besoin de faire quelque chose en faveur des autres. C’est pourquoi nous avons réuni des personnalités d’horizons différents qui ont toutes souhaité s’engager personnellement dans la création d’un centre de recherche pour le cerveau et la moelle épinière, domaine dont le potentiel d’amélioration est immense. Nous mesurons toute l’ambition de ce projet, les obstacles qui nous attendent… mais aussi et surtout le formidable espoir qu’il représente. »

 

yves-agid

 

Yves Agid

Professeur honoraire de neurologie et de neurosciences

 

Professeur des universités, praticien hospitalier, ex-chef du service de neurologie de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, Yves Agid est également docteur ès sciences, directeur de l’Institut fédératif des neurosciences du CHU Pitié-Salpêtrière. Lauréat du grand prix INSERM 2001, il a été récompensé pour l’ensemble de ses recherches en neurosciences. Sa pratique clinique s’exerce principalement sur les maladies du mouvement (Parkinson, dystonies, tremblements…), la neuropsychologie (troubles intellectuels et psychologiques de toute nature) et la neurogénétique (maladies héréditaires du système nerveux).

 

 

Luc Besson

Réalisateur

 

« Les maladies neurologiques touchent tout le monde sans aucune distinction, ni d’âge, ni de race, ni de condition sociale.C’est pour cela que je souhaitais que mon soutien permette d’attirer l’attention du public sur la nécessité de voir l’ouverture d’un centre de recherche et de soins tel que celui-ci. »

 

louis-camilieri

 

Louis Camilleri

Président d’Altria

 

« Avant tout j’ai été particulièrement impressionné par la générosité et la motivation des initiateurs. Mais aussi par le nombre considérable de pathologies concernées par l’ICM… Alors, si ma contribution aussi modeste soit-elle, peut aider à ce que cet établissement voit rapidement le jour et changer la vie de ceux qui sont atteints par ces maladies qui touchent le cerveau et la moelle épinière, cela n’aura pas été vain. »

 

jean-glavany

Jean Glavany

Ancien ministre

 

« Le projet d’ICM est une idée généreuse portée par un groupe d’amis désireux de la concrétiser ensemble. Mais cette aventure humaine ne sera belle que si nous savons entraîner dans ce projet des milliers de soutiens. Au sein de l’équipe, j’essaie d’apporter ma modeste expérience pour nouer des liens et des partenariats avec tous les partenaires institutionnels potentiels : ministères, région, Ville de Paris, Université, Assistance Publique et Hôpitaux de Paris, Caisse des Dépôts, grands organismes de recherche. »

 

maurice-levy

Maurice Lévy

Président du Directoire de Publicis groupe
Co-président du Comité des Amis de l’ICM

 

« Le nombre et la complexité des maladies touchant le cerveau, la moelle épinière et le système nerveux vont en croissant. Il fallait une grande initiative pour réunir les chercheurs autour d’un grand projet. C’est chose faite avec l’ICM, probablement la plus importante initiative dans la recherche médicale depuis un demi-siècle avec des hommes et des talents exceptionnels de dévouement et de qualité. »

 

olivier-lyon-caen

Olivier Lyon-Caen

Professeur de neurologie, ancien Directeur du Pôle des Maladies du Système Nerveux du CHU Pitié-Salpêtrière

 

Professeur à la faculté de médecine Paris VI, docteur en médecine, neurologue, chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Olivier Lyon-Caen est également membre de l’unité 360 de l’INSERM. Le professeur Lyon-Caen est particulièrement impliqué dans les maladies de la myéline (sclérose en plaques), les maladies métaboliques et la neuro-immunologie.

 

jean-paul-martel

 

Jean-Pierre Martel

Avocat

 

« Un avocat est par nature un homme qui s’intéresse aux autres et qui met son énergie et ses connaissances au service des causes dans lesquelles il s’engage. Avec l’ICM, j’ai eu la chance de rencontrer des hommes d’exception réunis autour d’un même projet, d’une grande cause. Alors oui, je suis heureux de m’y impliquer personnellement et de lui apporter le soutien et le savoir-faire de mon cabinet. Ce sera ma contribution, et j’en suis fier, à la réalisation de l’ICM et à sa réussite. »

 

max-mosley

 

Max Mosley

ex-Président de la FIA

 

 « La Fondation FIA a choisi de soutenir l’ICM car les plus graves traumatismes liés aux accidents de la route restent malheureusement les lésions de la moelle épinière et du cerveau. Or, ce type d’accident est toujours trop fréquent. Les recherches menées par l’ICM vont permettre de développer des traitements efficaces pour soigner ces lésions. Ce soutien rejoint donc les objectifs que nous nous étions fixés dans le cadre de notre campagne internationale pour la sécurité routière. »

 

 

lindsey-owen-jones1

Lindsay Owen-Jones

Président d’honneur de L’Oréal
Président d’Honneur du Comité des Amis de l’ICM

 

 « L’ICM est un grand projet porté par une équipe de chercheurs exceptionnels que je suis fier de soutenir. Ma vie professionnelle a été une suite de défis économiques et sportifs. Une vie comblée qui m’incite aujourd’hui à me tourner vers les autres et à m’engager auprès de ceux qui relèvent cet enjeu majeur de santé publique. »

 

 

Photo_Fondation_David-de-Rothschild1

David de Rothschild

Président de la Banque Rothschild & Cie
Co-président du Comité des Amis de l’ICM

 

 « Les multiples défis que lance à la science l’allongement de la vie, avec ses conséquences sur le développement des maladies du cerveau, méritent que nous
fassions un effort de recherche conséquent. En outre, on peut ressentir une certaine fierté nationale à voir ce beau projet qu’est l’ICM prendre corps à Paris, rassembler des médecins et des chercheurs éminents venus du monde entier, et ce non seulement sur fonds publics mais aussi grâce au soutien de donateurs. »

 

michael-schumacher

Michael Schumacher

Pilote de Formule 1

 

 « Au départ ce sont des raisons strictement personnelles qui m’ont amené à m’intéresser à l’ICM et notamment les liens étroits qui m’unissent à Jean Todt et au Professeur Saillant. J’étais sûr que je pouvais leur faire confiance à 100 %. C’était, et c’est encore aujourd’hui, pour moi très important. Cette idée de créer un centre de recherche est fascinante par bien des aspects : parce qu’il va aider à comprendre les mécanismes du cerveau et à trouver des solutions pour les soigner. Ceux qui sont privilégiés par la vie se doivent d’aider ceux qui le sont moins et notamment ceux qui souffrent. J’estime donc qu’il est de mon devoir de les aider pour que ce projet aboutisse. Mon rôle au sein de l’ICM a été tout d’abord de les soutenir financièrement. Aujourd’hui, je souhaite mettre ma notoriété au service de l’ICM de façon à populariser le projet, notamment auprès d’entreprises susceptibles de nous rejoindre. »

 

serge-weinberg

Serge Weinberg

Président de Weinberg Capital Partners
Trésorier de l’ICM

 

 « Les maladies du cerveau concernent un nombre croissant de personnes. C’est un enjeu majeur pour l’avenir de nos sociétés. En aidant ce projet exemplaire reposant sur une collaboration étroite public-privé, en participant à une équipe associant scientifiques, chefs d’entreprise, personnalités, en aidant au financement de l’ICM, j’ai le sentiment de faire oeuvre utile. »