PROGRAMMES DE RECHERCHE

L’ICM s’intègre dans un réseau national, Européen et international, regroupant les grands centres de recherche, afin de répondre à ses missions de recherche scientifique.
Open / close summary

À l’échelle nationale

L’ICM est en étroite relation avec l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) via l’IHU-A-ICM. L’ICM fait partie du neuropôle et de l’École des Neurosciences de Paris (ENP), en maillage avec les autres grands centres de recherche parisiens : L’École Normale Supérieure, Institut de la Vision, MIRCen, Neurospin, Institut Pasteur…

La recherche à l’ICM est développée en coopération avec les grands centres neuroscientifiques français parmi lesquels :

  • Bordeaux – neurophysiologie
  • Caen – Centre Cyceron – neuroimagerie
  • Grenoble – sciences de l’ingénieur, neurobiologie
  • Lille – neuropathologie
  • Limoges – SLA et dégénérescences lobaires fronto-temporales
  • Lyon – neurophysiologie, neuroimagerie
  • Marseille – neurophysiologie, neuroimagerie
  • Montpellier – neurogénétique, neurobiologie
  • Strasbourg – neurobiologie, neurogénétique
  • Toulouse – génétique, neuroimagerie

Par exemple, Le centre Cyceron de Caen et l’ICM ont signé une convention de partenariat afin de développer des collaborations scientifiques. En effet, les équipes de chercheurs qui travaillent sur les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ont décidé d’œuvrer ensemble sur un premier projet de recherche scientifique portant sur les maladies fronto-temporales.

Le réseau des délégations régionales de l’ICM

Pour renforcer ses relations avec les donateurs et accélérer la recherche l’ICM a mis en place une stratégie régionale. Ainsi, trois délégations régionales ont été créées. Elles fonctionnent grâce à l’engagement de nombreux bénévoles et travaillent en réseaux avec le siège de l’ICM.

Des programmes de recherches collaboratifs sont menés localement avec des pôles d’excellence scientifique sur le territoire national.

Chaque région est organisée autour d’un Délégué Régional qui pilote les actions de l’ICM et mène des actions de Communication avec l’appui d’un Ambassadeur local.

Vous pouvez découvrir et soutenir les projets de recherche développés dans les trois délégations régionales de l’ICM.

À l’échelle Européenne

A l’échelle Européenne, les principaux partenaires sont l’Institut de Neurologie (UCL, Londres, Royaume Uni) et le DZNE (Helmholtz, Allemagne).

Par exemple, MoU signé avec Deutches Zentrum für Neurodegenerative Erkrankungen (DZNE), Helmoltz – Bonn et Institute of Neurology (IoN) – Londres.

À l’échelle internationale

A l’échelle internationale, les principaux partenaires sont le Sandler’s Institute (UCSF, San Francisco, Etats-Unis), le Montreal Neurological Institute and Hospital (Mc Gill, Montreal, Canada) et le Florey Institute (Melbourne, Australie).

Quelques exemples :

  • Six facteurs de risque génétique inédits de la maladie de Parkinson ont été découverts grâce au projet d’envergure internationale d’un consortium de chercheurs, auquel a participé l’équipe du Professeur Alexis Brice de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM).
    Ce travail complexe de longue haleine débuté depuis 2010, a mobilisé la coopération et la mutualisation des forces de nombreux instituts de recherche publics et privés internationaux comme le NIH (National Institute of Health, États Unis), le Département de la Défense américain, ou encore la fondation Michael J. Fox. Les résultats sont publiés dans le journal scientifique prestigieux Nature Genetics (le 27 juillet 2014).
  • Le Dr Claire Wyart dirige une équipe de recherche qui travaille sur les réseaux nerveux de la moelle épinière à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière – ICM – à Paris. En équipe avec le Dr Patrick Delmas de directeur de recherche au CNRS dans le centre de neurobiologie et neurophysiologie de Marseille et le Dr Katharine Lewis, professeur agrégé de biologie du Collège des Arts et des Sciences, Université de Syracuse, New York, le Dr Wyart est l’heureuse lauréate et coordinatrice principale de l’une des 24 subventions du programme HFSP 2014, attribuée par l’organisation internationale HFSP – Human Frontier Science Program.
  • Dans le cadre du renforcement des échanges internationaux entre la France et le Canada, l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière – ICM – va accueillir un nouveau venu au sein de son incubateur d’entreprises iPEPS-ICM : l’entreprise NeoVentures Biotechnology Inc. (London, Ontario). Cette collaboration est concrétisée dans le cadre du programme CTA pour Canadian Technology Accelerator – l’Accélérateur Technologique Canadien.

Pour construire et développer les meilleures équipes de recherche, l’ICM a formé un Conseil Scientifique International pour identifier et recruter les meilleurs talents. Son processus de sélection rigoureux est l’un des principaux facteurs assurant l’excellence scientifique de l’ICM.