Les 3 et 4 juillet prochains, l’ICM accueille la troisième édition de The Move Europe !

Mis en ligne le 27 juin 2019
Ouvrir / fermer le sommaire

Le mime aide les étudiants en médecine européens à apprendre la neurologie

Les 3 et 4 juillet prochains, l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière accueille la troisième édition de The Move Europe, un événement original loin de la formation académique classique, dédié aux étudiants en médecine, avec la participation des équipes des universités de Londres, Dublin, Lisbonne, Rennes, Lille, Bordeaux et Paris.

 

 

« The Move » est un programme innovant d’enseignement qui utilise le mime pour enseigner aux étudiants en médecine la sémiologie neurologique, c’est-à-dire les différentes manifestations des maladies neurologiques. Ce programme a été développé au sein de la faculté de médecine de Sorbonne Université, dans les murs de l’hôpital de la Salpêtrière, berceau de la neurologie mondiale, par le Pr Emmanuel Flamand-Roze, professeur à la faculté de médecine de Sorbonne Université et neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière – AP-HP.

Afin d’apporter de la nouveauté et de l’efficacité, les organisateurs ont repris le scénario et certains éléments de l’émission télévisée « The Voice », en remplaçant le chant par le mime, rendant ainsi l’apprentissage non seulement concret, mais aussi joyeux, moderne et ludique. Chaque saison se termine par un tournoi amical auquel sont présent coachs (enseignants) et étudiants. Les syndromes sont tirés au sort, et les groupes d’étudiants s’affrontent en « battles » successives, jouant les saynètes qu’ils ont inventées et répétées. Quand toutes les battles sont jouées, le jury composé de l’ensemble des coachs désigne l’équipe vainqueur selon deux critères : l’authenticité médicale (du patient et du médecin) et l’originalité du scénario.

Deux études, qui ont fait l’objet de publications scientifiques*, ont permis de démontrer formellement l’efficacité de The Move dans la mémorisation à long terme des connaissances en neurologie. Ceci peut s’expliquer notamment par le caractère actif du processus d’apprentissage qui fait en outre intervenir des encodages sensorimoteurs, cognitifs et émotionnels. Le contexte ludique et l’atmosphère bienveillante associée à cet enseignement sont également des facteurs puissants qui favorisent la mémorisation. Ce programme permet en outre aux jeunes médecins de lutter contre la « neurophobie » ou « peur de la neurologie », très répandue chez les étudiants en médecine. Il offre enfin la possibilité aux jeunes apprentis médecin de se placer dans la perspective du patient et de cultiver leur empathie.

 

« Nous voudrions également en faire un instrument d’expérience partagée et de fraternité entre jeunes étudiants en médecine européens. Dans cette perspective, nous avons créé un lieu et un moment de rencontre annuel, en organisant un tournoi international « The Move Europe ». Dans les années à venir, nous souhaitons également implémenter ce programme dans de nombreuses autres universités françaises et étrangères. Favoriser les interactions dans l’enseignement sera aussi durablement bénéfique pour l’avenir, dans la perspective de collaborations internationales hospitalo-universitaire de soins et de recherche. » explique Emmanuel Flamand-Roze

 

La troisième édition de cette rencontre se déroulera les 3 et 4 juillet à l’auditorium de l’Institut du Cerveau et de la Moelle à Paris, avec la participation des équipes des universités de Londres, Dublin, Lisbonne, Rennes, Lille, Bordeaux et Paris, qui ont toutes implémenté ce programme dans leur enseignement.

 

*Roze et al., The Move, an innovative simulation-based medical education program using roleplay to teach neurological semiology: students’ and teachers’ perceptions, Rev Neurol, 2016

Roze et al., Miming neurological syndromes improves medical students’ long-term retention and delayed recall of neurology, J Neurol Sci, 2018

Programme The Move 2019 :

 

Mercredi 3 juillet

 

13h30 – 16h30 – Première session

Syndrome pyramidal – Paris vs Lille

Aphasie – Dublin vs Londres

Syndrome cérébelleux – Lille vs Bordeaux

Neuropathie périphérique – Paris vs Lisbonne

Syndrome vestibulaire – Rennes vs Londres

Parkinsonisme – Bordeaux vs Dublin

Épilepsie généralisée tonico-clonique – Londres vs Lille

Mouvements hyperkinétiques – Rennes vs Lisbonne

 

17h00 – 17h30 – Pr Pierre Clavelou

« L’enseignement de la neurologie : la French touch »

 

17h30 – 18h30 – Deuxième Session

Parkinsonisme – Paris vs Rennes

Aphasie – Lisbonne vs Bordeaux

Syndrome cérébelleux – Rennes vs Dublin

Neuropathie périphérique – Londres vs Bordeaux

 

18h30 – 18h45 – Mr Alexis Merville

« La fondation Hippocrène et l’enseignement »

 

Jeudi 4 juillet

 

9h30 – 10h45 – Troisième session

Syndrome vestibulaire – Lisbonne vs Lille

Syndrome pyramidal – Bordeaux vs Rennes

Épilepsie généralisée tonico-clonique – Dublin vs Lisbonne

Mouvements hyperkinétiques – Paris vs Londres

 

11h15 – 12h15 – Pr Laurent Vercueil

« Neurophobie : la nature du problème »

 

12h15 – 13h00 – Quatrième session

Syndrome pyramidal – Dublin vs London vs Lisbonne

Aphasie – Lille vs Paris vs Rennes

 

14h30 – 14h45 – Dr Alexandra Auffret

« L’enseignement à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière”

 

14h45 – 16h00 – Cinquième session

Syndrome cérébelleux – Paris vs Londres vs Lisbonne

Neuropathie périphérique – Lille vs Rennes vs Dublin

Syndrome vestibulaire – Paris vs Bordeaux vs Dublin

 

16h30 – 17h45 – Sixième session

Parkinsonisme – Lille vs London vs Lisbonne

Épilepsie généralisée tonico-clonique – Paris vs Bordeaux vs Rennes

Mouvements hyperkinétiques – Lille vs Bordeaux vs Dublin

 

17h45 – 18h15

Remise du prix

 

Retrouvez le best-off de l’édition 2018 : https://www.dropbox.com/s/frbivtnonl1993j/TheMoveLong.mp4?dl=0