Bourse l’Oréal-UNESCO : Christiane Schreiweis, une jeune chercheuse prometteuse

Événement Mis en ligne le 11 octobre 2016
Ouvrir / fermer le sommaire

Depuis 18 ans, le programme l’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » encourage, célèbre et honore des femmes scientifiques dans le monde entier.

Christiane Schreiweis, jeune chercheuse allemande, dans l’équipe du Pr Luc Mallet, « Comportement, émotion et ganglions de la base », et qui effectue à l’ICM un post-doctorat sous la supervision de Dr. Eric Burguière, a été repérée pour ses travaux de recherche utilisant une méthodologie innovante sur les comportements répétitifs, comme dans les cas des TOC et du syndrome Gilles de la Tourette.

 

CHRISTIANESCHREIWEISS040

©l’Oréal

 

Le 12 octobre 2016, elle se verra décerner une bourse postdoctorale d’un montant de 20000€ (dans la catégorie des jeunes chercheuses et dont le thème est « vers la médecine du futur ») en présence de Monsieur Daniel Janicot Président de la Commission nationale Française pour l’UNESCO, du Professeur Meunier, Président de l’Académie des sciences, de Monsieur Hervé Navellou, Directeur général du groupe L’Oréal France, et de Madame Isabel Marey-Semper, Directrice Générale de la Fondation L’Oréal.

Cette bourse va permettre à cette chercheuse qui débute sa carrière et qui est à un moment charnière de son avenir professionnel, d’être encouragée dans ses recherches, mises en lumière devant ses pairs et le grand public, et de partager la passion qui l’anime pour susciter des vocations chez les plus jeunes.

 

« C’est une grande chance pour moi d’être à l’ICM. C’est un Institut innovant et très efficace grâce à ses plateformes. Ici, j’ai des connexions et des réponses techniques qui m’aident à mieux effectuer ma recherche. L’ICM est aussi dynamique grâce à la jeune génération de chercheurs, et parce qu’il est beaucoup plus facile qu’ailleurs de travailler avec les cliniciens ; les collaborations en interne sont facilitées et les projets menés sont très dynamiques. Travailler avec des perspectives et avec des chercheurs talentueux participent pleinement de l’émulation de notre recherche ». – Christiane Schreiweis

 

CHRISTIANESCHREIWEISS124

©l’Oréal

 

Sa venue à l’ICM a été permise grâce au « Big Brain Theory Program » de l’ICM. Ce programme a été créé pour financer des projets de recherche innovants, interdisciplinaires, et à haut risque au sein des équipes de l’Institut. Il s’adresse aux équipes de l’ICM (AP-HP, CNRS, INSERM, Sorbonne Université), chercheurs, cliniciens et personnels des plateformes technologiques, et à celles du pôle des maladies du système nerveux de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Animé par la volonté de répondre aux défis médicaux futurs, et aux besoins de la société dans les meilleurs délais, l’ICM met un point d’honneur à sélectionner et recruter « les meilleurs potentiels » parmi les chercheurs du monde entier capables de faire face à ces challenges.