Mis en ligne le 1 janvier 2019
Ouvrir / fermer le sommaire

Consacrer 10% de ses revenus annuels ou de son patrimoine à la philanthropie ? Deux grands patrons appellent les plus aisés à sortir de leur discrétion habituelle, et à davantage de générosité au service de la transformation et du progrès social.

Denis Duverne et Serge Weinberg, lancent l’initiative «Changer par le don». Au travers de ce site, c’est un appel aux personnes dont la situation financière est confortable afin de développer la générosité en France et de donner un nouvel élan au mouvement philanthropique des plus fortunés, et des plus engagés. Déjà, une quarantaine de signatures ont été réunies.
Les deux philanthropes, respectivement engagés auprès de la Fondation pour la recherche médicale et de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (Serge Weinberg est un des membres fondateurs de l’ICM ) ont comme référent le «Giving Pledge» de Bill Gates et Warren Buffett, lancé il y a quelques années. Les deux milliardaires américains encouragent leurs pairs à donner, avant ou après leur mort, la moitié de leur fortune à des œuvres.

« Une telle promesse repose sur un environnement juridique et fiscal différent du nôtre »

signalent Denis Duverne et Serge Weinberg sur le site « Changer par le don« .

De fait, «Changer par le don» prend en compte les spécificités françaises ; car si l’appel vise aussi les millionnaires, le pourcentage appelé concerne 10 % de leurs revenus ou de leur patrimoine à des associations ou à des fondations.