Des prix récompensent la chercheuse Claire Wyart

Recherche Mis en ligne le 21 novembre 2016
Ouvrir / fermer le sommaire

Claire Wyart (Inserm, ICM), chef de l’équipe « Dissection optogénétique des circuits spinaux sous-tendant la locomotion », est lauréate de deux prix prestigieux, l’EMBO Young Investigator Program et le New-York Stem Cell Foundation (NYSCF) Robertson Award. Ces distinctions récompensent le travail de son équipe effectué à l’ICM depuis 5 ans et constituent un soutien important pour ses projets de recherche pour les 5 prochaines années.

Claire Wyart rejoint l’ICM en 2011 et lance son équipe « Dissection optogénétique des circuits spinaux sous-tendant la locomotion » avec le label ATIP/Avenir, la chaire d’excellence ENP (Ecole des Neurosciences Paris Ile-de-France) et le programme Emergence de la Ville de Paris. Après avoir obtenu son doctorat en Biophysique à l’Université de Strasbourg en 2003, elle contribue lors son post-doctorat à l’Université de Berkeley au développement de l’optogénétique in vivo chez le poisson-zèbre dans le but d’étudier les circuits de la locomotion.

Alors que les livres décrivent la moelle épinière ventrale comme le site des circuits moteurs uniquement, l’équipe de Claire Wyart met en évidence une voie sensorielle dans la moelle épinière à l’interface avec le liquide céphalorachidien et les circuits moteurs. Cette voie permet de réguler le mouvement en fonction des informations mécaniques et chimiques portées par le liquide céphalorachidien. L’équipe a également montré que ce système sensoriel est très conservé chez les mammifères.

« L’objectif à 5 ans est d’élucider quelles sont les informations chimiques détectées par cette voie sensorielle aussi bien chez le poisson zèbre que chez les mammifères […] Un autre projet qui m’intéresse vise à comprendre comment les informations venant du cerveau sont intégrées avec cette voie sensorielle locale pour contrôler les réseaux de la moelle épinière», explique Claire Wyart.

Claire Wyart fait partie des 25 chercheurs sélectionnés parmi plus de 200 candidats pour Le European Molecular Biology Organization Young Investigator Program (EMBO-YIP), qui soutient les jeunes chercheurs en sciences du Vivant au moment où ces derniers établissent leur propre équipe de recherche. Les chercheurs sélectionnés bénéficient de nombreuses aides pour le développement de leur groupe. L’EMBO-YIP est un moyen formidable pour collaborer avec d’autres équipes de recherche européennes et avoir accès aux plateformes de l’EMBL (European Molecular Biology Laboratory).

La New-York Stem Cell Foundation soutient de jeunes chercheurs, principalement dans le domaine des cellules souches mais aussi des neurosciences. Le New-York Stem Cell Foundation Robertson Innovator Award est un prix de 1,5 millions de $ sur 5 ans attribué à 3 scientifiques sélectionnés parmi plus de 250 participants afin de permettre l’essor de projets de recherche innovatifs.

« Ces prix récompensent le travail de toute mon équipe : Pierre-Luc Bardet, Urs Böhm, Laura Desban, Lydia Djenoune, Kevin Fidelin, Jeff Hubbard, Steven Knafo, Andy Prendergast, Kristen Severi, Jenna Sternberg, avec les alumni Sophie Nunes et Johanna Gomez, nous avons travaillé main dans la main et les efforts de chacun ont été soutenus et reconnus par une publication. C’est une reconnaissance importante pour le travail effectué depuis 5 ans, avec le soutien de l’ICM, mais aussi de notre façon de fonctionner, le travail d’une équipe aux couleurs internationales et très unie », conclut la chercheuse pleine d’avenir.