Deux chercheurs de l'ICM lauréats

Soutien Mis en ligne le 21 novembre 2011
Ouvrir / fermer le sommaire

Après une allocution d’Alain Carpentier, Président de l’Académie des sciences, Jean-François Bach et Catherine Bréchignac, Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences, et Philippe Taquet, vice-Président, ont présenté les lauréats, dont ceux des Grands Prix thématiques de Biologie humaine et sciences médicales, sous la Coupole de l’Institut de France.

 

Toutes nos félicitations à nos deux chercheurs récompensés pour leurs travaux :

  • Mathias PESSIGLIONE, chargé de recherche Inserm, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, qui a reçu le Prix OSIRIS Fondation de l’Institut de France.
    Il travaille sur les bases cérébrales de la motivation et les réponses à une situation d’anticipation d’une récompense. S’appuyant sur des observations antérieures effectuées sur des sujets humains et sur le singe, il présente un ensemble de projets d’analyses des circuits impliqués dans cette identification.

 

  • Lionel NACCACHE, Professeur des universités, praticien hospitalier à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, chercheur en neurosciences cognitives à l’ICM, qui a reçu le Prix LE GOFF, LEMONON, HOURY, LAVERAN.
    C’est un des grands spécialistes de la conscience, une des facultés mentales les plus complexes de notre cerveau. A l’aide de méthodes d’imagerie cérébrale (IRM), il a proposé un modèle original de fonctionnement des neurones dans le cerveau pour comprendre les mécanismes qui sous-tendent le phénomène de conscience et d’inconscience chez l’homme.