faut-il en arriver là?

Soutien Mis en ligne le 27 novembre 2014
Ouvrir / fermer le sommaire

Une nouvelle campagne de communication pour l’ICM

L’ICM repose sur un modèle de financement original constitué de fonds publics et de fonds privés : le financement privé fait la force et la souplesse de l’Institut et lui permet d’être réactif. Le mécénat et les dons sont essentiels et c’est dans ce contexte que l’ICM a réalisé une nouvelle campagne d’appel à dons en plaçant son coeur de métier au centre de sa communication : la recherche médicale.

 

 

C’est le message qu’a souhaité transmettre l’Institut pour rappeler combien il est important d’aider la recherche sur les maladies du système nerveux pour la faire progresser.
Sur le ton de l’humour, le film publicitaire imaginé par l’agence Publicis, partenaire historique de l’ICM, crée l’effet de surprise en s’adressant à un large public. Sur fond de musique blues, au milieu des tubes à essais, quatre chercheurs se mettent en scène en entamant maladroitement un strip tease dans le but de récolter des fonds pour faire avancer leurs travaux. Avec ce film publicitaire au décor épuré, l’ICM souhaite interpeller le grand public sur une question fondamentale « Faut-il en arriver là pour financer nos recherches sur le cerveau et la moelle épinière ? »
Loin du discours culpabilisateur, la campagne compte sur l’émotion pour transmettre un message très positif : en donnant à l’ICM, vous contribuez à donner aux chercheurs les moyens de leurs ambitions.

Faites un don sur don-icm.fr

Cette campagne multimédia (TV, cinéma, web) est complétée par une campagne d’affichage et de presse, entretenant le même ton humoristique et décalé. A l’instar de « Sauvons notre planète, sauvons notre cerveau, aidons les chercheurs à le protéger », l’ICM continue l’effet de surprise des lecteurs en proposant une accroche et une réponse surprenante à partir de déclinaisons proposant deux nouveaux messages typographiques de forte intensité.

 

campagne affichage ICM