Hippocampe et tentations

Recherche Mis en ligne le 27 décembre 2013
Ouvrir / fermer le sommaire

L’équipe de Mathias Pessiglione, de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière à Paris, a montré que l’hippocampe, siège cérébral de la mémoire épisodique, joue un rôle central dans la prise de décision, notamment parce qu’il permet aussi d’imaginer des événements futurs.

 
Les chercheurs de l’ICM ont ainsi présenté à une vingtaine de volontaires, par exemple, des aliments soit sous forme de photographies (pour les récompenses accessibles immédiatement), soit sous forme de textes (pour les récompenses futures que les participants devaient imaginer). Les sujets faisaient leur choix pendant qu’on enregistrait leur activité cérébrale. Par rapport aux individus optant pour la récompense immédiate, ceux qui choisissaient les récompenses imaginées – à long terme – présentaient un hippocampe plus actif.

 
Imaginer une récompense différée nécessite un effort mental, ce qui expliquerait pourquoi on cède souvent à la tentation…