ICM labellisé dans le cadre du « French Tech Seed »

Mis en ligne le 18 janvier 2019
Ouvrir / fermer le sommaire

L’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière vient d’être sélectionné et labellisé par l’État dans le cadre du Fonds « French Tech Seed » géré par Bpifrance. Ce label confirme la stratégie dynamique engagée par son bio-incubateur IPEPS au service de l’entrepreneuriat, avec une expertise sectorielle forte dans le domaine de la neurologie et de la psychiatrie.

 

Un nouveau fonds d’investissement pour accélérer la mobilisation des investissements

Le 21 juin 2018, le Premier ministre Edouard Philippe annonçait la création du fonds d’investissement French Tech Seed, doté de 400 millions d’euros issu du PIA 3. Ce fonds a vocation à soutenir les start-ups technologiques en phase de post-maturation, notamment des start-ups de la « deep tech » et de moins de 3 ans.

Le 17 janvier 2019, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a annoncé les 18 lauréats labellisés pour ce programme (sur 46 candidatures)

 

« Ces 18 lauréats ont fait preuve de leur capacité à porter rapidement des start-up vers le succès »

Frédérique Vidal

 

Ce Fonds a pour originalité de reposer sur un mécanisme de prescripteurs labellisés et sur un effet de levier sur l’investissement privé. Les prescripteurs, structures expertes reconnues pour leur capacité à faire émerger et développer des start-ups technologiques, garantiront le potentiel technologique des projets. Les entreprises dont la technologie est validée par les prescripteurs et qui bénéficient d’investissements privés pourront ainsi se voir accorder un financement en obligations convertibles par Bpifrance pouvant aller jusqu’à deux tiers du tour de table.

Quatre critères avaient été retenus :
• le potentiel à proposer des projets de création d’entreprise innovante à forte intensité technologique ;
• la garantie du caractère innovant et technologique des projets ;
• la garantie d’un suivi et d’un accompagnement de l’entreprise dans ses dimensions stratégique, de développement commercial et de financement ;
• la capacité à mobiliser l’écosystème de financements privés.

 

Un lien toujours plus fort entre innovation et recherche


L’ICM depuis sa création a pensé ses différents services de recherche et plateformes technologiques pour accélérer le passage des découvertes au bénéfice des patients par le levier de l’entrepreneuriat .Labellisé Institut Carnot et Institut Hospitalo-Universitaire (IHU), l’ICM s’est construit pour accélérer le développement de nouvelles solutions médicales pour les grandes pathologies du système nerveux.

 

Ainsi, dès sa création en plein cœur de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, l’Institut a mis en place un incubateur pour les projets innovants, iPEPS-ICM : iPEPS accueille et accompagne plus de 150 entrepreneurs, répartis sur les deux sites de l’ICM et de la Station F, le plus grand campus de startups en Europe dans le domaine du digital dont iPEPS pilote le programme santé. Depuis la mise en place de son incubateur, l’ICM a ainsi accompagné 35 startups allant du développement de médicament, de dispositifs médicaux, jusqu’aux solutions de santé digitale. Ces startups ont levé plus de 150 millions d’euros de fonds privés depuis 2015, créé plus de 300 emplois et ont déjà mis sur le marché cinq produits, dont un médicament. L’incubateur est par ailleurs labellisé Grand Lieu Intégré d’Innovation de la Région Ile de France et French Tech Accelerator.

Dans la continuité de l’incubateur, un living lab a été créé en 2015 par l’ICM. Il imagine et propose des innovations (technologies, produits, services) permettant de répondre à des besoins concrets de la chaine de soin en neurologie et en psychiatrie. Associé à un fablab dédié, il délivre à la communauté 3 à 5 prototypes médicaux fonctionnels chaque année.

En 2018, une unité dédiée à la recherche clinique précoce, NeuroTrials, a également été créée pour faciliter le passage en tests chez l’humain des nouvelles solutions développées par les entreprises innovantes.

L’ensemble de ces outils, complété par un réseau dense d’investisseurs (private equity, high net worths…), fait de l’Institut un « one-stop shop » intégré et dynamique pour l’entrepreneuriat, avec une expertise sectorielle forte dans le domaine de la neurologie et de la psychiatrie, ce qui lui a permis d’obtenir le label « French Tech Seed »
Alexis Génin, directeur des Applications de la Recherche de l’ICM commente :

« Nous sommes heureux de cette reconnaissance de la dynamique de notre Institut pour le développement de produits innovants. Grâce au French Tech Seed, nous allons pouvoir accélérer encore le développement de nouvelles solutions de soin pour les malades. »

 

Pour donner encore plus de moyens au développement des entreprises qu’il accompagne, l’ICM vient de se porter acquéreur d’un nouveau bâtiment dédié aux start-ups technologiques. Idéalement situé à mi-chemin entre l’ICM et la Station F, dans le 13ème arrondissement de Paris, il ouvrira ses portes courant 2020.