Interview icm : la neuroimagerie

Recherche Mis en ligne le 17 janvier 2014
Ouvrir / fermer le sommaire

Etudier les grandes pathologies du système nerveux comme les démences (maladie d’Alzheimer, maladies à Prions et autres démences dégénératives), la pathologie de la substance de la substance blanche (sclérose en plaques), l’épilepsie, les pathologies du mouvement (maladie de Parkinson, dystonies, la Sclérose latérale Amyotrophique), la chirurgie des tumeurs, les troubles obsessionnels compulsifs, nécessite pour les chercheurs et les cliniciens de pouvoir disposer de plateforme d’imagerie de haute qualité. C’est le cas du CENIR, implanté au sein de l’ICM, dédié aux neurosciences intégratives, cognitives et cliniques chez l’homme sain et malade.

 
Le Dr Nathalie George, chercheur en sciences cognitives et responsable à l’ICM de la plateforme de magnétoencéphalographie et d’électroencéphalographie nous présente le CENIR (Centre de NeuroImagerie de Recherche) et nous explique son formidable apport dans l’élucidation des processus mis en place dans les maladies du système nerveux et dans la mise au point de nouvelles thérapies.

 

 

 

 

Cette plateforme a reçu le soutien de la Fondation de Madame Lily Safra, de la Fondation AREVA et d’IPRIAC (GROUPE KLESIA)