Lancement d’aetionomy

Recherche Mis en ligne le 17 février 2014
Ouvrir / fermer le sommaire

AETIONOMY a pour but d’organiser les données sur les démences pour développer de nouveaux médicaments et thérapies.

En janvier, le consortium AETIONOMY a débuté un projet visant à développer une nouvelle façon de classifier les maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Ce projet de 5 ans est financé par les Innovative Medicines Inititiative (IMI), un projet piloté conjointement par l’Union Européenne et l’association des industries pharmaceutiques EFPIA. La nouvelle classification sera générée grâce aux données issues des différentes approches biologiques et sera basée sur les causes sous-jacentes des maladies. Actuellement, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson sont classées selon leurs symptômes et la sévérité mais cette méthode ne représente pas les différentes causes de ces maladies. Il a été largement reconnu que dans ces vastes groupes de maladies, il existe des sous-groupes où les symptômes de perte de la mémoire ou des troubles du mouvement résultent de plusieurs évènements.
Le projet AETIONOMY impliquera la collection de toutes les données disponibles, cliniques et génétiques, puis la création d’une nouvelle façon de les combiner afin d’identifier des modèles regroupant des sous-groupes de patients dont les causes de la maladie sont similaires. Le projet se déroulera sur les 5 prochaines années et inclura une étude clinique dont le but sera de valider la nouvelle classification (« mechanism-based taxonomy ») identifiée au cours de ces 5 ans.
A l’ICM, Le Dr Jean-Christophe Corvol, Directeur du Centre d’Investigation Clinique, est le responsable scientifique du projet AETIONOMY. Cet projet est issu d’une collaboration entre 17 partenaires à travers 11 pays et dirigée par le professeur Duncan McHale de UCB Pharma et le professeur Martin Hofmann-Apitius de l’institut Fraunhofer pour les algorithmes et l’informatique scientifique (Algorithms and Scientific Computing – SCAI). La collaboration est financée dans le cadre de l’appel à projet IMI Taxonomy Call (appel 8) dont le but est d’améliorer la méthode de classification des maladies pour permettre aux patients d’accéder au traitement approprié et pour faire progresser la découverte des nouveaux traitements. Cette collaboration inclus 4 compagnies pharmaceutiques EFPIA (UCB, Novartis, Sanofi-Aventis et Boerhinger Ingelheim), 2 SME, 9 institutions académiques et 2 groupes de défense des patients.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site d’AETIONOMY

 

Le Dr Jean-Christophe Corvol, Directeur du CIC (Centre d’Investigation Clinique) de l’ICM et et responsable scientifique du projet AETIONOMY pour l’ICM

Le Dr Jean-Christophe Corvol, Directeur du CIC (Centre d’Investigation Clinique) de l’ICM et et responsable scientifique du projet AETIONOMY pour l’ICM