Le Dr. Stéphane Epelbaum de l'ICM au journal de 20h

Événement Mis en ligne le 26 novembre 2014
Stephane Epelbaum
Ouvrir / fermer le sommaire

Portant sur les « hypermnésiques », le dossier Zoom du JT de 20 de France 2 du lundi 24 novembre 2014 a fait intervenir à titre d’expert le Dr Stéphane Epelbaum, chercheur à l’ICM, pour donner son avis sur la question. Le Dr Stéphane EPELBAUM travaille sur la maladie d’Alzheimer et notamment sur les troubles de la mémoire qui sont l’un des signes de cette pathologie neurodégénérative.

 

Nous ne sommes pas tous égaux face à la mémoire. Les hypermnésiques sont des personnes à la mémoire phénoménale qui n’oublient jamais rien. À l’opposé, les personnes atteintes de certaines maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer voient leurs souvenirs s’étioler. Entre ces deux extrêmes tous les cas de figure existent. Avec les avancées de la recherche sur le cerveau, les cas exceptionnels des hypermnésiques sont mieux compris.

 

Dans ce reportage présenté au JT de 20H, le Dr Stéphane Epelbaum, chercheur à l’ICM et Neurologue à l’IM2A (Institut de Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer) à la Pitié-Salpêtrière dans l’équipe du Pr. Bruno Dubois, a été interviewé à titre d’expert pour donner son avis sur les hypermnésies.

 

“Ces personnes ont en général des réseaux de neurones très bien rodés. Il y a également une neurogenèse, c’est à dire une production de nouveaux neurones tout au long de la vie qui se fait de façon plus importante chez les personnes qui ont une excellente mémoire et des connexions entre ces neurones qui sont de très bonne qualité”, a expliqué le Dr Stéphane Epelbaum au micro de France 2.

 

JT 20H – France 2 (FranceTVinfo) – 24 novembre 2014 : « Zoom sur les hypermnésiques – Les hypermnésiques ont une mémoire phénoménale. Un atout qui peut parfois se révéler être un fardeau. »

 

Voir la vidéo

Equipes scientifiques

Equipe "FRONTLAB: Fonctions et dysfonctions de systèmes frontaux"
Chef d'équipe
Richard LEVY MD, PhD, PU-PH, Sorbonne université, AP-HP
Connectivité: les réseaux parieto-frontaux, temporaux et sous corticofrontaux
Domaine principal: Cognition
Domaine secondaire: Neurosciences cliniques et translationnelles

L’équipe dirigée par Richard LEVY a pour but mieux comprendre le rôle et l’organisation du cortex préfrontal dans le contrôle, l’activation et l’inhibition des comportements volontaires dirigés et son effet modulateur sur la pensée créative et comment il interagit structurellement et fonctionnellement avec les autres régions cérébrales.
Lire la suite