Les #RIB : favoriser un continuum entre la recherche et l’innovation

Événement Mis en ligne le 2 novembre 2016

Alexis Génin, Directeur des Applications de la Recherche à l'ICM

Ouvrir / fermer le sommaire

Alexis Génin, Directeur des Applications de la Recherche à l’ICM, intervenait ce mercredi 2 novembre lors de la conférence de presse des Rencontres Internationales de Biotechnologies (RIB).

 

« Il faut des structures capables de décloisonner et abattre un maximum de barrières. C’est crucial dans le domaine de la neurologie et de la psychiatrie. C’est l’approche que défend l’ICM grâce à son modèle d’écosystème unique ».

 

A l’heure où les troubles du cerveau concernent en moyenne 1 personne sur 8, il est essentiel de mettre en relation startups et grandes entreprises du médicament pour accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions de santé pour les patients.

C’est ce que l’ICM souhaite favoriser à travers son modèle, en augmentant et améliorant les collaborations directes entre chercheurs, cliniciens et startups grâce à son incubateur iPeps*, le 1er accélérateur d’innovation dédié uniquement aux maladies du cerveau en France qui accueille déjà plus d’une quinzaine de startups partenaires de l’Institut.

C’est dans ce contexte que l’ICM a été sollicité pour participer à cet événement annuel incontournable, terreau d’échanges et de partages d’expertises dans l’environnement de l’innovation médicale, scientifique et entrepreneuriale.

 

rib

 

Issues d’un partenariat Leem-BpiFrance, les RIB favorisent les rapprochements entre des start-ups de biotechnologies de santé et des grands groupes pharmaceutiques afin d’accélérer la mise au point de nouveaux médicaments ou de traitements.

Après les maladies rares en 2015, la 2ème édition est consacrée au champ complexe de la neurologie.

Intervention d’Alexis Génin aux RIB

Alexis Genin, Directeur des applications de la recherche à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) a présenté un état des lieux de la recherche en neurosciences et les nouveaux moyens pour créer le continuum entre recherche et développement de produits de santé.

Selon lui, face au constat du cloisonnement, entre chercheurs et médecins, entre médecins et entrepreneurs, il faut « des structures capables et décloisonner et d’abattre un maximum de barrières ». C’est l’approche que défend l’ICM.

Retrouvez le « Facebook Live » de l’intervention d’Alexis Génin :

Conférence de presse : les intervenants

Nicolas Dufourcq, Directeur Général de la Banque publique d’investissement (BPI), Paul-François Fournier, Directeur exécutif de l’innovation, Bpifrance, et Philippe Lamoureux, Directeur Général du Leem, ont introduit la conférence.

Annick Schwebig, créatrice des RIB, a présenté le Hub PME, outil destiné à répondre à toutes les questions spécifiques que se posent les petites sociétés désireuses d’investir dans la santé.

Alexis Génin a présenté un état des lieux des recherches en neurosciences, et le modèle de l’ICM.

Enfin, trois initiatives pour faire avancer la mise au point de traitements innovants ont été présentées, avec : Anselme Perrier, Directeur de recherche à l’Inserm – Equipe de recherche « Maladies neurodégénératives » – et fondateur de Neuradis (Maladie de Huntington), Frédéric Sedel, médecin, fondateur de MedDay, et Bernard Gilly, entrepreneur et investisseur (Pixium Vision, Gensight, BrainEver…) et fondateur d’Ibionext.

Repère : l’incubateur iPeps en quelques chiffres

*« iPEPS-ICM » signifie « l’Incubateur et Pépinière d’Entreprises Paris-Salpêtrière. »

infographie-ipeps-fr2-e1469698054989