L’espoir d’un traitement personnalisé des glioblastomes

Recherche Mis en ligne le 16 juin 2016
Ouvrir / fermer le sommaire

Aujourd’hui en France, près de 5000 nouvelles personnes porteuses d’une tumeur primitive maligne du cerveau sont diagnostiquées chaque année. L’ambition des équipes de l’ICM est de développer des thérapies personnalisées en fonction du profil génétique de la tumeur des patients.

Grâce à la plateforme de thérapie expérimentale Gliotex (soutenue par la Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer et par l’Association pour la recherche sur les Tumeurs Cérébrales), co-dirigée par Ahmed Idbaih et Jean-Yves Delattre, des thérapies spécifiques en fonction du profil de mutation de la tumeur sont mises en œuvre. Dans ce cadre, l’équipe de Marc Sanson a testé un inhibiteur ciblant l’oncogène*, MDM2, qui présente une amplification génique dans certaines tumeurs. Les chercheurs ont démontré que les cellules présentant cette mutation répondent de façon élective à cet inhibiteur.
Ces résultats sont très encourageants pour le développement de thérapies personnalisées chez l’homme et laissent espérer la mise en place d’un essai clinique de phase 1.

Preclinical efficacy of the MDM2 inhibitor RG7112 in MDM2 amplified and TP53 wild-type glioblastomas. Verreault M. Clin Cancer Res. 2015 Oct 19.

*Oncogène : gène normal dont la modification ou la surexpression favorise la survenue d’un cancer.