L'ICM partenaire de la FIAC 2015 !

Événement Mis en ligne le 22 octobre 2015
ICM et FIAC 2015

©JP Pariente

Ouvrir / fermer le sommaire

Pour la 5ème année consécutive, la Foire Internationale d’Art Contemporain (FIAC) soutient l’ICM. Mercredi 21 octobre, l’ICM organisait un événement au MiniPalais, afin de mobiliser des dons sous la forme d’une performance mêlant Art et Science. L’équipe de Claire Wyart a travaillé aux côtés de l’artiste Medhi Cibille, lui permettant de réaliser un ensemble d’œuvres d’art sur le thème de la lumière. Plus de 100 personnes étaient au rendez-vous.

La rencontre entre Claire Wyart et Medhi Cibille, c’est l’histoire d’un coup de foudre artistique lors d’une visite de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière.

Tout débute avec des échanges entre l’artiste et des chercheurs de l’ICM, jusqu’au moment où l’artiste rencontre Claire Wyart et tombe immédiatement sous le charme, ébloui tant par son énergie et son optimisme que par l’aspect très visuel et esthétique de son modèle animal de recherche : le poisson zèbre.

De cette rencontre est née une œuvre sur le thème de la lumière et du poisson zèbre qui a été dévoilée en avant-première le mercredi 21 octobre au Minipalais. En participant à cet événement, les invités des Membres Fondateurs de l’ICM et du Comité des Amis de l’ICM, ont eu l’opportunité de soutenir la recherche sur les maladies neurologiques qui représentent un enjeu mondial de santé publique.

L’œuvre se décompose en quatre modules dont les trois premiers représentent tour à tour le développement de la larve du poisson zèbre, les techniques d’optogénétique et l’étude du poisson. Ce sont des boîtes lumineuses dont les dessins, à travers le « module de Zeer », s’activent à l’aide d’éléments lumineux.

Le dernier module en « live » illustrait l’étape la plus attendue dans le travail du chercheur, celle de trouver des traitements pour les patients.

Claire Wyart

Les travaux que mènent Claire Wyart et son équipe au sein de l’ICM visent à comprendre comment les circuits spécifiques de la moelle épinière sont recrutés pour mettre en place une série d’actes locomoteurs complexes. L’équipe étudie la fonction des cellules spinales spécifiques par la manipulation à distance et l’enregistrement simultané de l’activité neuronale pendant la surveillance du comportement chez un petit animal transparent, la larve du poisson zèbre.

Claire Wyart a développé des méthodes sophistiquées pour contrôler optiquement l’activité des neurones in vivo. Ces méthodes s’appellent l’optogénétique.

Mehdi Cibille

Né en 1976, Medhi Cibille a fait ses débuts artistiques dans les terrains vagues et les usines désaffectées des Hauts-De-Seine sous le nom d’artiste « Zeer ».

Il se dit passionné de sciences et invente un style qui consiste à dessiner un motif ou module de manière répétée afin de remplir son espace de travail : le module de Zeer. Il fait le rapprochement entre son module et une cellule, qui est la base du vivant. Tout comme ses œuvres qui sont constituées d’une répétition de son module, un organisme vivant est constitué d’un agrégat de cellules.

Parmi ses œuvres phares, on citera un all-over « organico-mécanique » aux Bains douches de Paris ou la partie de morpions géante dans les arrondissements de Paris.

Crédits photos : ©JP Pariente pour ICM

Galerie photo

Equipes scientifiques

Equipe "Signalisation Sensorielle Spinale"
Chef d'équipe
Claire WYART PhD, CR1, INSERM
Circuits spinaux de la locomotion
Domaine principal : neurophysiologie
Domaine secondaire: Neurosciences moléculaires et cellulaire

L’équipe dirigée par Claire WYART étudie les réseaux neuromodulateurs issus du cerveau ou de la moelle épinière et leurs effets sur la locomotion et la posture. L’équipe s’intéresse aux circuits neuronaux dits « reticulospinaux » (RSNs).
Lire la suite