Maladie d’Alzheimer : un herbicide déclenche la production d’amyloïde Aβ42

Recherche Mis en ligne le 23 septembre 2016
Ouvrir / fermer le sommaire

Une nouvelle étude, conduite par Laurent Meijer et ses collaborateurs chez ManRos Therapeutics, à laquelle ont participé des chercheurs de l’ICM, montre que certains herbicides à base de triazine déclenchent une production accrue d’amyloïde Aβ42, caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Certains des composés chimiques auxquels est exposé l’Homme dans son environnement pourraient donc contribuer à la formation de plaques amyloïdes dans le cerveau.

La maladie d’Alzheimer touche 900 000 personnes en France et plus de 25 millions de personnes dans le monde. La dégénérescence des neurones qui survient dans la maladie d’Alzheimer est due notamment à l’accumulation, à l’extérieur des cellules nerveuses, de la protéine β-amyloïde Aβ42. Identifier des produits qui entraînent la production d’Aβ42 pourrait être la clé pour comprendre certaines causes des cas non héréditaires de la maladie d’Alzheimer.

Un modèle cellulaire a été utilisé pour tester l’effet de plus de 3500 composés chimiques, auxquels l’être humain est exposé, sur la production d’Aβ42. Parmi les composés testés, six herbicides dérivés de triazine induisent une augmentation, de 2 à 10 fois, de la production extracellulaire d’Aβ42. Les tests ont été réalisés dans différentes lignées cellulaires, des cellules neuronales primaires et des neurones différenciés à partir de cellules souches pluripotentes humaines (iPSCs) d’individus sains ou de patients atteints de forme familiale de la maladie d’Alzheimer.

En conclusion, plusieurs triazines largement utilisées comme herbicides augmentent la production d’amyloïdes Aβ42/Aβ43 toxiques ayant tendance à s’agréger, suggérant la possible existence « d’Alzheimer-ogènes » environnementaux, qui pourraient contribuer à l’initiation et la propagation du processus de formation de plaques amyloïdes dans les formes tardives de la maladie d’Alzheimer.

Référence : Specific Triazine Herbicides Induce Amyloid-β42 Production. Laurent Meijer et al. Journal of Alzheimer Disease, 2016.