NEURALLYS LÈVE DES FONDS POUR DEVELOPPER LA NEUROCHIRURGIE CONNECTÉE !

Mis en ligne le 30 avril 2019
Ouvrir / fermer le sommaire

 

NEURALLYS LÈVE 750 000 EUROS POUR DEVELOPPER LA NEUROCHIRURGIE CONNECTÉE

 

Neurallys annonce aujourd’hui avoir achevé une levée de fonds de 750 000 euros auprès du groupe Doliam et de HACFutur, pour accélérer le développement de son implant connecté, au service de milliers de patients souffrant d’hydrocéphalie.

L’hydrocéphalie est une anomalie neurologique sévère, qu’elle soit néonatale ou consécutive à une tumeur, un AVC, une rupture d’anévrisme, un traumatisme crânien ou une méningite. Les objectifs et ambitions de la jeune entreprise, incubée au sein de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière-ICM, sont simples :

 

  • Améliorer le confort de vie des patients touchés par l’hydrocéphalie
  • Enrichir l’offre de soin
  • Développer une médecine personnalisée

 

Pour les remplir, Neurallys a créé une solution unique : un « baromètre » permettant de mesurer et d’enregistrer la pression intracrânienne en continu. Grâce à ce capteur mini-invasif implanté devant la valve dont les patients sont déjà tous porteurs pour faire face à la maladie, il sera enfin possible de réunir de précieuses informations pour aider au diagnostic et au suivi, limiter les hospitalisations & interventions inutiles et prévenir les dysfonctions de matériel, qui peuvent avoir de lourdes conséquences. Un avantage incontestable pour la santé et la sécurité des patients, mais également pour l’hôpital sur le plan économique. Les fonds levés permettront à court terme d’augmenter les effectifs de l’activité R&D avec le recrutement de 3 ingénieurs et de finaliser le prototype d’implant pour la phase d’essais précliniques avec un modèle aigu d’hydrocéphalie.

 

« Le dispositif développé par Neurallys représente un immense espoir, pour une vie loin de l’hôpital » témoigne Agathe, une jeune femme atteinte d’hydrocéphalie depuis sa naissance

 

« Nous sommes chaque jour confrontés à l’hydrocéphalie, et nous manquons de données pour mieux la comprendre, mieux la prévenir et mieux la soigner. Nous sommes souvent contraints d’intervenir en urgence, car nous n’avons aucun moyen de mesure efficace au quotidien : pour les neurochirurgiens, cette technologie innovante est un rêve !» Pr Philippe Cornu, Chef des services de neurochirurgie des Hôpitaux de la Pitié-Salpêtrière et Necker Enfants Malades à Paris.

 

Contact Neurallys : Philippe Auvray – CEO. philippe.auvray@neurallys.com . Tel +33(0)1 57 27 42 74 . Mob +33(0) 6 47 74 96 45