Option startup : les élèves à la rencontre des start-up connectées de l’ICM

Événement Mis en ligne le 12 octobre 2016
Ouvrir / fermer le sommaire

Cette année encore, la Ville de Paris et Paris&Co ont renouvelé l’expérience « Option Startup » en ouvrant les portes des plus grands lieux d’innovation parisiens à plus de 3.000 élèves de 3ème, 2nde, 1ère et terminale.

L’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) s’est donc à nouveau associé au projet les 6 et 7 octobre 2016 en accueillant des élèves pour la deuxième année consécutive au sein de sa pépinière d’entreprises iPEPS. Un espace de plus de 1000m² dédié à l’émergence et l’accompagnement d’entreprises en partenariat avec les équipes de recherche de l’Institut.

Deux start-up connectées proposant des solutions de e-santé ont ainsi pu partager leur travail et valoriser leurs métiers auprès d’une classe de 3ème du collège de Pierre Mendès France (75020) et des élèves de 1ère du lycée Jacques Monod (75005). Une expérience passionnée qui a donné lieu à de nombreuses découvertes !

La première startup était BRAIN e-NOVATION, un laboratoire commun né de la rencontre entre l’expertise médicale de l’ICM et l’expertise des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) Santé du Groupe GENIOUS afin de créer des innovations pensées pour améliorer le suivi et la prise en charge des patients par les thérapeutes.

La seconde était BIOSERENITY, startup qui développe des solutions de e-santé : le Neuronaute, un vêtement intelligent et connecté pour diagnostiquer les crises d’épilepsie.

Le bioincubateur “iPEPS-ICM” a ouvert ses portes en 2012 et héberge des entreprises engagées dans un partenariat fort avec l’ICM. Ce bioincubateur offre un environnement unique, grâce à plus de 600 chercheurs et médecins présents à l’ICM, et grâce à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le plus grand hôpital de neurologie en France (plus de 90 000 patients par an). iPEPS-ICM vise à accélérer la concrétisation d’idées en produits, en fournissant un cadre idéal pour l’épanouissement de projets de rupture.

Pour en savoir plus sur les portes ouvertes des startups parisiennes, consultez le site dédié.

Galerie photo