progrès dans la maladie d’Alzheimer grâce à la connectivité cérébrale

Recherche Mis en ligne le 23 septembre 2014
Ouvrir / fermer le sommaire

Les Recherches collaboratives entre le Professeur Harald Hampel (Chaire AXA et Chaire Sorbonne Université “Maladie d’Alzheimer”) et le Dr. Michel Thiebaut de Schotten (CR2 CNRS – CRICM), tous deux Chercheur à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière – ICM, sont actuellement mises à l’honneur en couverture du numéro de septembre de la prestigieuse revue internationale Alzheimer’s & Dementia (A&D – septembre 2014 – Volume 10, Issue 5). Cette couverture repose sur la notoriété et l’expertise internationale du Pr Hampel dans le domaine de la Maladie d’Alzheimer, en particulier dans la recherche en neuro-imagerie et sur les biomarqueurs, et sur celle du Dr. Thiebaut de Schotten en ce qui concerne la connectivité structurelle. Cette couverture met en lumière leurs projets de recherche de pointe actuels sur les marqueurs précoces de la Maladie d’Alzheimer, comme les mesures de la connectivité cérébrale qui sont illustrées dans cette couverture d’A&D.

 

L’illustration en couverture du numéro de septembre d’A&D, gracieusement fournie par le Dr Thiebaut de Schotten et le Pr Hampel, représente les faisceaux de substance blanche émergeant du / et se terminant dans l’hippocampe. L’hippocampe est une région du cerveau impliquée dans la mémoire et la navigation spatiale, fonctions qui sont affectées chez les personnes atteintes de la Maladie d’Alzheimer (MA). Le code couleur correspond à une échelle de densité de la substance blanche dans les faisceaux (i.e. : rouge = très élevée, orange = haute, jaune = moyenne … violette = faible). Un tel marqueur – architecture 3D, disposition et densité des faisceaux de substance blanche – peut être essentiel dans la détermination des modifications précoces dans les troubles neurodégénératifs comme la MA.

 

Les équipes de recherche du Pr Hampel à l’ICM et à l’IM2A (Institut de la Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer) et du Dr Michel Thiebaut de Schotten à l’ICM qui collaborent sur le site Hospitalo-Universitaire de la Pitié-Salpêtrière, utilisent des méthodologies inédites de neuroimagerie de pointe pour la découverte de nouvelles empreintes, comme des réseaux anatomiques nerveux endommagés, spécifiques des différents stades de la MA. Ces empruntes permettraient potentiellement de modéliser et de prédire la conversion d’un stade silencieux dit de “normalité cognitive” (stade prodromal asymptomatique de la maladie) vers des stades symptomatiques de la MA. Le Pr Hampel, le Dr Thiebaut de Schotten et leurs équipes placent beaucoup d’espoir dans ces technologies de neuroimagerie novatrices. L’emprunte du réseau neuronal “signature” établie par le Pr Hampel et le Dr Thiebaut de Schotten, pour un patient spécifique à un instant donné de la maladie, pourrait offrir des possibilités novatrices pour la détection précoce et le traitement efficace de la MA.

 

Illustration – crédit photo © Michel Thiebaut de Schotten (ICM) et Harald Hampel (IM2A – ICM)

Illustration – crédit photo © Michel Thiebaut de Schotten (ICM) et Harald Hampel (IM2A – ICM)

 

 

Les auteurs :
Le Professeur Harald Hampel, titulaire de la Chaire d’Excellence à Sorbonne Universités, a créé le Centre de Recherche sur Alzheimer à l’Université de Munich avant d’être nommé Professeur et Président de l’unité de psychiatrie au Trinity College de Dublin. Il est également nommé Professeur et Président de psychiatrie à l’Université de Francfort en 2010. Depuis 2013, il est titulaire de la Chaire AXA Sorbonne Université « Anticiper la Maladie d’Alzheimer » à la Sorbonne Universités, Université Pierre et Marie Curie (Sorbonne Université), au Département de Neurologie de l’Institut de la Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer – IM2A (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris) et à l’ICM. Auteur de plus de 550 articles de recherche et de 8 livres, le Pr Harald Hampel a remporté de nombreuses récompenses pour ses recherches centrées sur la santé et les maladies du cerveau, les biomarqueurs et les découvertes thérapeutiques dans la Maladie d’Alzheimer. Sa notoriété et son expertise en tant que leader d’opinion dans le monde entier dans le domaine de la Maladie d’Alzheimer sont bien établis et reconnus.
Le Dr. Michel Thiebaut de Schotten est Chercheur au CNRS (CR2) au sein de l’équipe “FRONTLAB” dirigée par les Professeurs Bruno Dubois et Richard Lévy à l’ICM, qui s’inscrit dans l’axe de recherche “Cognition, Émotion, Action”. Il travaille notamment sur l’imagerie cérébrale fonctionnelle (IRMf) qui étudie les activations du cerveau lors de tâches comportementales, l’imagerie anatomique qui permet d’étudier le lien entre les lésions du cerveau et les fonctions mentales ainsi que les faisceaux qui relient entre elles les différentes parties du cerveau. Il est le co-auteur du livre « Atlas of Human Brain Connections » (Atlas des connections du cerveau humain) paru en juin 2012.

 

Revue :
Alzheimer’s & Dementia – The Journal of Alzheimer’s Association – Volume 10, Issue 5, Septembre 2014