RECHERCHE SUR LA MOELLE ÉPINIÈRE : L’ICM LAURÉAT DE LA SUBVENTION INTERNATIONALE HFSP

Recherche Mis en ligne le 9 décembre 2014
Ouvrir / fermer le sommaire

Le Dr Claire Wyart dirige une équipe de recherche qui travaille sur les réseaux nerveux de la moelle épinière à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière – ICM – à Paris. En équipe avec le Dr Patrick Delmas de Marseille et le Dr Katharine Lewis de New York, le Dr Wyart est l’heureuse lauréate et coordinatrice principale de l’une des 24 subventions du programme HFSP 2014, attribuée par l’organisation internationale HFSP – Human Frontier Science Program – parmi 844 projets présentés et passés au crible pendant un an. Ses collaborateurs de Marseille et de New York viennent à l’ICM les 16 et 17 décembre 2014 pour une première réunion de travail et de lancement de leur projet intercontinental commun récompensé.

 

Après une année de sélection rigoureuse parmi 844 candidats, l’organisation internationale a octroyé environ 35 millions de dollars – près de 28 millions d’euros – pour les 34 équipes gagnantes des subventions de recherche HFSP du concours 2014. Parmi les lauréats, ont été récompensés 10 équipes de jeunes chercheurs et 24 bénéficiaires de programmes de subvention dont l’équipe intercontinentale formée par le Dr Claire Wyart de l’ICM, le Dr Patrick Delmas, directeur de recherche au CNRS dans le centre de neurobiologie et neurophysiologie de Marseille et le Dr Katharine Lewis, professeur agrégé de biologie du Collège des Arts et des Sciences, Université de Syracuse, New York. Chaque membre d’équipe reçoit en moyenne 110 000 à 125 000 dollars – soit 86 000 à 100 000 € – par an pendant 3 ans.

 

Les subventions HFSP de recherche collaborative sont accordées pour un large éventail de projets dans le cadre du thème général des «mécanismes complexes des organismes vivants ». L’accent est mis sur des projets de pointe “risqués” et exploratoires pour permettre aux chercheurs de découvrir de nouvelles pistes. Pour le Dr Claire Wyart et son équipe, cette subvention est l’opportunité d’approfondir leurs recherches sur les réseaux neuronaux de la moelle épinière sous-tendant la locomotion, qui visent, à long terme, à réparer la moelle épinière et à rétablir une locomotion normale chez les patients handicapés.

 

L’équipe du Dr Wyart utilisera plus particulièrement cette subvention HFSP pour étudier la fonction d’une catégorie spécifique de cellules nerveuses qui sont situées le long du canal central de la moelle épinière et qui sont au contact du liquide céphalo-rachidien (LCR). Le programme vise à définir comment ces cellules fascinantes sont génétiquement définies et à élucider par quels mécanismes moléculaires elles sont physiologiquement activées et elles contribuent au comportement. «Nous avons mis en évidence des neurones sensoriels à l’interface entre le liquide céphalorachidien et les circuits moteurs. Ces neurones conservés chez les vertébrés. Dans le modèle du poisson zèbre, nous espérons avoir une meilleure compréhension de la façon dont les signaux chimiques et mécaniques produits dans le cerveau sont communiqués aux neurones dans la moelle épinière» reporte le Dr Wyart. Ce programme va utiliser de nouvelles approches interdisciplinaires passionnantes avec les compétences du laboratoire du Dr Kate Lewis sur le développement et du Dr Patrick Delmas sur les canaux ioniques, pour étudier ces questions cruciales et combler les lacunes fondamentales dans nos connaissances.

 

Prix HSFP 2014:
Programme de subvention : “Sensory-motor integration in cerebrospinal fluid contacting neurons” – Claire WYART Coordinateur Principal, équipe “Dissection optogénétique des circuits spinaux”, ICM, Sorbonne Université, Paris, FRANCE – Patrick DELMAS, CRN2M, centre de neurobiologie et neurophysiologie, UMR 7286, Aix Marseille University, FRANCE – Katharine LEWIS Dept. of Biology, Syracuse University (USA et UK).

 

Légende : Un marquage mosaique permet d’identifier la morphologie d’un neurone contactant le liquide céphalorachidien dans la moelle épinière de la larve du poisson zèbre. La cellule comporte une brosse de microvilli (rouge – rose) qui baignent dans la lumière du canal central et un axone (violet – bleu) ascendant dans la moelle épinière ventrale. © Caleb Stokes et Claire Wyart – ICM  Illustration – crédit photo © Caleb Stokes et Claire Wyart – ICM
Légende : Un marquage mosaique permet d’identifier la morphologie d’un neurone contactant le liquide céphalorachidien dans la moelle épinière de la larve du poisson zèbre. La cellule comporte une brosse de microvilli (rouge – rose) qui baignent dans la lumière du canal central et un axone (violet – bleu) ascendant dans la moelle épinière ventrale. © Caleb Stokes et Claire Wyart – ICM

Illustration – crédit photo © Caleb Stokes et Claire Wyart – ICM

Equipes scientifiques

Equipe "Signalisation Sensorielle Spinale"
Chef d'équipe
Claire WYART PhD, CR1, INSERM
Circuits spinaux de la locomotion
Domaine principal : neurophysiologie
Domaine secondaire: Neurosciences moléculaires et cellulaire

L’équipe dirigée par Claire WYART étudie les réseaux neuromodulateurs issus du cerveau ou de la moelle épinière et leurs effets sur la locomotion et la posture. L’équipe s’intéresse aux circuits neuronaux dits « reticulospinaux » (RSNs).
Lire la suite