LES STARTUPS NEURALLYS ET BIOSERENITY AU HELLO TOMMOROW GLOBAL SUMMIT

Événement Mis en ligne le 8 novembre 2017
Ouvrir / fermer le sommaire

Les 26 et 27 octobre, Neurallys et Bioserenity, deux startups hébergées à l’iPeps-ICM, participaient au Hello Tomorrow Global Summit, un événement dédié aux innovations du monde de demain.

Le Hello Tomorrow Global Summit est le grand événement dédié aux innovations “deeptech” qui façonneront le monde de demain. 2 000 visionnaires et entrepreneurs de 120 pays étaient réunis les 26 et 27 Octobre 2017 au CENTQUATRE à Paris. Dans une atmosphère intime à la croisée des sciences et du business, des entrepreneurs racontent comment ils vont changer le monde avec la biologie de synthèse, les nanotechnologies ou le machine learning, entre autres. Ces discussions sont le point de rencontres entre entrepreneurs, industriels, investisseurs et acteurs de cet écosystème “deeptech”.

Au cours de ces deux journées des leaders de tous horizons sont venus parler de leurs expériences, tels que Michael Bloomberg, CEO de Bloomberg LP, ou encore Dirk Ahlborn, CEO d’Hyperloop. Des pitchs de startups étaient également organisés afin de découvrir les inventeurs du monde de demain. 500 startups avaient été sélectionné dont Neurallys, startup hébergée au sein de l’iPEPS-ICM, qui a participé à ces journées pour rencontrer divers investisseurs potentiels. Neurallys développe un capteur intelligent mesurant la pression intracrânienne de manière continue et ambulatoire pour les personnes atteintes d’hydrocéphalie. Cette technologie détecte les dysfonctionnements de valves, permettant ainsi d’augmenter le confort de vie des patients et d’éviter des interventions chirurgicales exploratoires. BioSerenity, également hébergée au sein de l’incubateur iPEPS-ICM, participait aussi à ce grand rendez-vous pour présenter leur technologie médicale développée en partenariat avec les laboratoires Servier : Le CardioSkin, un tee-shirt connecté permettant de surveiller en continu l’activité cardiaque pendant plusieurs semaines grâce à une douzaine de capteurs. Leur équipe était ainsi présente sur ces deux jours pour des sessions de « street pitches » autour de la santé connectée.