Une application au service des malades

Recherche Mis en ligne le 6 décembre 2013
Ouvrir / fermer le sommaire

Ad Scientiam : une application sur Smartphone au service des malades, des cliniciens et de la recherche.

 
Benjamin Pitrat, médecin et Liouma Tokitsu, ingénieur ont développé une start-up au sein de l’IPEPS, l’incubateur de l’ICM, dont le but est de recueillir auprès de patients, au moyen d’un smartphone, des données utiles pour la recherche en temps réel. En effet l’originalité du concept réside dans le fait que ces données, habituellement recueillies lors des consultations, sont obtenues lorsque le patient se trouve dans son environnement familier.

 
Il s’agit d’une application simple d’utilisation, appelée Ad Scientiam, qui permet de suivre l’évolution de l’état de santé du malade depuis le début de sa maladie. Ce dernier enregistre sur son smartphone l’ensemble des symptômes qu’il ressent à cet instant (malaises, nausées, douleurs, handicap, ….) ainsi que les moments précis où il prend ses médicaments. Cette application garantit l’anonymat. Les données, sécurisées, sont ensuite exploitées par les scientifiques.

 
Fonctionnant sur iOS et Android, elle est capable de recueillir les informations d’une part en posant à l’utilisateur des questions précises (intervalle entre des crises, alimentation, activité physique…), et d’autre part en se servant d’autres interfaces reliées à son téléphone. “Nous voulons combiner le smartphone à d’autres objets connectés, comme par exemple des balances, afin de recueillir des informations précises, en l’occurrence le poids” détaille le Dr Pitrat.

 
Pour développer leur outil et acquérir une légitimité, la garantie scientifique était indispensable. Benjamin Pitra et Liouma Tokitsu ont donc sollicité l’appui de plusieurs chercheurs. Le professeur Jean-Christophe Corvol, qui dirige le Centre d’investigation Clinique de l’ICM,leur a proposé d’intégrer l’incubateur IPEPS, au sein de la Pitié-Salpêtrière, un environnement idéal car proche à la fois des chercheurs et des cliniciens.
Le projet Ad Scientiam n’aurait certainement jamais vu le jour sans la rencontre entre les deux co-fondateurs Benjamin Pitrat et Liouma Tokitsu, dans un bar, au début des années 2000. Le premier, encore interne en médecine, explique au second, fraichement diplômé de l’école d’intelligence informatique EPITA, son projet de développement d’un site internet mettant patients et médecins en relation. Dix ans après, le docteur, alors en master de santé publique, se lance enfin dans le développement d’un outil médical avec une camarade développeur web: “Nous voulions savoir ce que le patient vit au quotidien, explique Benjamin Pitrat. Notre volonté était avant tout rendre service, le côté business était bien loin.” Sa camarade ne pouvant trouver le temps nécessaire à la création de l’entreprise, le médecin recontacte Liouma Tokitsu, qui rentre alors de quatre années de tour du monde en avril 2013, pour lui proposer de rejoindre l’aventure et de diriger le projet.

 
Les deux co-fondateurs commencent par élaborer le business model d’Ad Scientiam, et parviennent à intégrer en septembre 2013 l’incubateur de l’ICM, situé à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, tout juste inauguré. “C’était une découverte totale de l’ambiance start-up” décrit Dr Pitrat, conquis. Les acolytes recrutent alors un ergonome et un développeur web, spécialisés dans les applications mobiles. D’autres personnes aident au développement de l’entreprise, comme Daniel Vial, conseiller du DG de Sanofi, Jean-Pierre Lehner, Chief Medical Officer retraité de Sanofi, ainsi qu’une statisticienne basée au Royaume-Uni. ” Nous souhaitons aussi recruter un deuxième médecin, afin de renforcer encore nos liens avec le monde médical ” confie Benjamin Pitrat. ” Les premiers collaborateurs nous ayant rejoint au début de l’aventure possèdent des parts de l’entreprise, explique Liouma Tokitsu. Ils le méritent, sans eux rien n’aurait été possible “.
L’application est d’ores et déjà disponible pour iPhone et Android sur l’AppStore et Google Play

 
Pour en savoir plus sur Ad Scientiam, consultez leur site internet

 
Un reportage sur Ad Scientiam par Epita

 

 

Reportage Ad Scientiam

 

Découvrez Ad Scientiam , une startup créant des applications sur les smartphones et les objets connectés au service de la recherche clinique, fondée par Liouma Tokitsu (EPITA promo 2001).