Les avancées majeures de l'IHU

Ouvrir / fermer le sommaire

Grâce au programme IHU, l’ICM bénéficie aujourd’hui d’une communauté scientifique d’excellence, de cliniciens et de plateformes à la pointe de la technologie.

De la recherche au soin: un accélérateur d’innovations

iPEPS: Depuis 2015, les start-up incubées, qui collaborent toutes avec les équipes de l’ICM ont levé plus 160 M€, crée 300 emplois et commercialisé 5 produits.
Plus de 1000 contrats de recherche avec des partenaires socio-économiques, dont 40% internationaux ont généré un revenu de 76M€ entre 2010 et 2017 sous le label Institut CARNOT, l’ICM étant le seul IHU labélisé. D’autre part plus de 20 savoir-faire exclusifs ont été valorisés et ont généré un revenu annuel de 700-900K€. 56 brevets ont été déposés et 7 licences exclusives réalisées.
Un partenariat axé sur la médecine connectée avec STATION F, le plus grand campus européen de start-up.
Création de 9 start-up issues de la recherche de l’ICM (spin-off). Site medday-pharma.
Obtention du label French Tech Seed de la Banque Publique d’Investissement (BPI).

 

De la recherche aux soins: une nouvelle passerelle

NEUROTRIALS: Ce nouveau programme a pour but d’accélérer les phases précoces de la recherche clinique sur les nouvelles thérapies et les technologies médicales. Plus de 170 études cliniques sont en cours, 50% réalisées en neurologie clinique et 50% au centre d’Investigation Clinique (CIC) de l’ICM, 30% avec des partenaires industriels.

Le Living-Lab cLLAPS: Crée en 2016, cette structure réunit des patients, du personnel médical, des ingénieurs et des entrepreneurs dans le but de réfléchir ensemble à de nouvelles solutions d’aide à la vie quotidienne des patients. cLLAPS est aujourd’hui à l’initiative de plus de 15 prototypes disponibles pour les patients.
iCRIN : 13 infrastructures de recherche clinique en neuroscience ont été labelisées par l’ICM et l’AP-HP
Cap Neuro Pole: La fusion entre la neurologie et la psychiatrie a abouti à une unité de neuropsychiatrie (UNPC) dédiée aux troubles du comportement et à la création d’un pôle de coordination du handicap neurologique. Plus de 1200 patients ont été admis et près de 5000 consultations réalisées. L’UNPC est impliquée dans plus de 15 projets de recherche clinique en collaboration avec les équipes de recherche de l’ICM.
57 cohortes ou registres sont aujourd’hui disponibles avec une biobanque regroupant plus de 200.000 échantillons et 500 cerveaux.

 

Du recrutement de talents et des collaborations aux avancées scientifiques

11 nouvelles équipes recrutées par appel d’offre international.

50% de postdoctorants internationaux (plus de 40 nationalités).

Des alliances scientifiques avec les meilleures universités (MIT, Stanford, Yale, UCSF, UCL).

Depuis 2012, les chercheurs de l’ICM ont publié 2700 articles scientifiques, dont 164 dans le top 1% et 744 dans le Top 10% des publications les plus citées. Le pourcentage de publication dans le top 1% est passé de 4,1% à 5,5% entre 2012 et 2017, de 21,7% à 28,7% dans le Top 10% dans la même période. Aujourd’hui l’ICM se place en 2nde position dans le classement mondial des centres de recherche en neurologie.

 

 

De l’excellence à l’obtention de financements compétitifs et à l’augmentation des dons philanthropiques

60 M€ de financements par appel d’offre compétitifs depuis 2012.

2 financements internationaux majeurs de 1,5 M$ chacun.

11 financements européens (ERC) gérés par l’ICM et 3 coordination de projets preuve de concept, 14 financement collaboratifs H2020. L’ICM leader d’un réseau d’enseignement innovant (ITN, Zenith 4M€) et partenaire de l’ITN Gliotrain.

100% d’augmentation de la collecte et du mécénat depuis 2012.

Une campagne d’appel à don 2008-2013 qui atteint 55 M€.

Une campagne d’appel à don 2014-2018 qui atteint 71 M€.

700 grands donateurs et 193.000 donateurs depuis 2013.

 

 

De la technologie aux avancées scientifiques: des plateformes d’excellence

10 plateformes technologiques qui permettent l’exploration du cerveau de la molécule en passant par la cellule jusqu’à l’organisme entier incluant une biobanque et un centre de neuro-informatique.

Un investissement de 20M€ dans des équipements et des experts d’excellence.

L’acquisition d’un TEP-IRM dédié à la fois à la recherché et aux soins.

Depuis 2015, La plateforme PRISME a permis de mener 76 études avec près de 800 participants.

Le centre de neuroinformatique réunit plus de 200 utilisateurs et coordonne près de 50 projets par an dans le traitement et l’analyse statistique des données multimodales à grande échelle, les « big data ». Cette activité a abouti à 24 publications en co-auteurs et à plus de 80 articles scientifiques dans lesquels le centre de neuroinformatique est remercié.

 

 

D’aujourd’hui à demain: la transmission des connaissances

L’école d’été « Brain to Market » : Un programme original et innovant de formation combinant à la fois les neurosciences translationnelles et l’entrepreneuriat.

En 2017, le master iMINDS a été labélisé FormInnov par Sorbonne Université pour son coté international et innovant.

Une formation dédiée au personnel paramédical pour insuffler une culture de recherche dans les services cliniques.

 

 

D’une gouvernance flexible à une recherche rigoureuse et innovante

Un comité de direction mixte privé/public pour conduire une stratégie scientifique disruptive.

Une vision entrepreneuriale des activités de l’ICM pour être performants et conduire des projets très ambitieux.

Un comité d’éthique et de déontologie pour accompagner les équipes de l’institut afin de mener une recherche éthique et d’appliquer les règles déontologiques des métiers qui contribuent à sa production.

Un comité d’équité homme/femme pour promouvoir les carrières des femmes scientifiques et respecter la parité.