Équipes Scientifiques

Filtrer les résultats
Equipe « Physiopathologie moléculaire de la maladie de Parkinson »
chef(s) d'equipe
Olga CORTI PhD, DR2, INSERM
Jean-Christophe CORVOL MD, PhD, PU-PH, Sorbonne Université, AP-HP
Physiopathologie des maladies neurologiques
Domaine principal : Neuroscience moléculaire & cellulaire
Domaine secondaire : neuroscience clinique & translationnelle

L’équipe dirigée par Olga CORTI & Jean-Christophe CORVOL s’intéresse à la complexité de la maladie de Parkinson et mène des projets de recherche pluridisciplinaire associant l’évaluation clinique, la biologie des neurones et la génétique. En savoir plus
EQUIPE “Dynamique Structurale des Réseaux“
chef(s) d'equipe
Nicolas RENIER PhD, CR1, INSERM
Développement du système nerveux central et plasticité
Domaine principal: Neurosciences cellulaires et moléculaires

L’équipe dirigée par Nicolas RENIER a pour objectif de développer et d’utiliser une technologie innovante d’imagerie cérébrale en 3D et des outils génétiques afin de :
  • Etudier le mécanisme moléculaire contrôlant la dynamique d’extension des prolongements neuronaux dans le cerveau adulte
  • Générer des nouvelles connaissances sur l’interaction des neurones et du système vasculaire au cours des processus de plasticité
  • Développer une méthodologie d’imagerie calcique en 3D chez l’animal en corrélation avec une cartographie des marqueurs neuronaux et des connexions du cerveau entier.
  • Déterminer le rôle de la plasticité structurale dans les changements de comportements chez la souris
En savoir plus
Equipe « Développement du cerveau »
chef(s) d'equipe
Bassem HASSAN PhD, DR2, INSERM
Développement et plasticité du système nerveux central
Domaine principal : Neurosciences cellulaires & moléculaires

L’équipe dirigée par Bassem HASSAN s’intéresse à la formation des neurones et des réseaux neuronaux au cours du développement cérébral grâce à des modèles de mouches drosophile et murins. L’équipe étudie le contrôle transcriptionnel des cellules souches neuronales embryonnaires ainsi que l’émergence des circuits visuels et des réseaux neuronaux responsable du comportement ainsi qu’au contrôle transcriptionnel des cellules souches embryonnaires. En savoir plus
Equipe « Maladie d’Alzheimer, maladies à prions »
chef(s) d'equipe
Stephane HAIK MD, PhD, DR2, INSERM Contacter par e-mail
Marie-Claude POTIER PharmD, PhD, DR2, CNRS
Physiopathologie des maladies neurologiques
Domaine principal : Neurosciences cellulaires et moléculaires
Domaine secondaire: Neurosciences cliniques et translationnelles

L’équipe dirigée par Marie-Claude POTIER & Stéphane HAIK s’intéresse aux mécanismes moléculaires impliqués dans l’initiation et la progression de la maladie d’Alzheimer (MA) et des maladies à prions. En savoir plus
Equipe « Génétique et physiopathologie de l’épilepsie »
chef(s) d'equipe
Stéphanie BAULAC PhD, DR2, INSERM
Eric LEGUERN MD, PhD, PU-PH, Sorbonne Université/APHP
Physiopathologie des troubles neurologiques
Domaine principal : Neurosciences moléculaires et cellulaires
Domaine secondaire : Neurosciences cliniques et translationnelles

L’équipe dirigée par Stéphanie BAULAC & Eric LEGUERN s’intéresse aux épilepsies focales associées à la voie de signalisation mTOR, aux malformations du développement cortical liées à des mutations somatiques, aux encéphalopathies épileptiques et aux épilepsies généralisées génétiques. En savoir plus
Equipe « Génétique et développement des tumeurs cérébrales »
chef(s) d'equipe
Marc SANSON MD, PhD, PU-PH, Sorbonne Université, AP-HP
Emmanuelle HUILLARD PhD, CRCN, CNRS
Tumeurs cérébrales
Domaine principal : Neurosciences moléculaires & cellulaires
Domaine secondaire : Neurosciences clinique & translationnelle

L’équipe dirigée par Marc SANSON & Emmanuelle HUILLARD  a pour objectifs d’identifier de nouvelles mutations génétiques et biomarqueurs des tumeurs cérébrales, ainsi que de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires impliques dans leur développement. Les 4 objectifs principaux sont:
  • Améliorer le diagnostic et les traitements en développant une base de données moléculaire
  • Caractériser la fonction des nouvelles mutations identifiées dans les gliomes grâce à un « pipeline » d’analyse développé par l’équipe
  • Identifier les mécanismes cellulaires intrinsèques et liés au micro-environnement à l’origine de l’apparition et de la progression des tumeurs
  • Développer de nouveaux modèles murins et humains de validation de nouveaux traitements
En savoir plus
Equipe « La remyélinisation dans la sclérose en plaque : de la biologie à la translation clinique »
chef(s) d'equipe
Catherine LUBETZKI MD, PhD, PU-PH, Sorbonne Université, AP-HP
Bruno STANKOFF MD, PhD, PU-PH, Sorbonne Université, AP-HP
Réparation
Domaine principal : neurosciences moléculaires et cellulaires
Domaine secondaire: Neurosciences cliniques et translationnelles

L’équipe dirigée par Catherine LUBETZKI & Bruno STANKOFF s’intéresse aux mécanismes de réparation de la myéline dans le cerveau et la moelle épinière dans la sclérose en plaques et les maladies démyélinisantes. En savoir plus
Equipe « Plasticité et régénération de la myéline »
chef(s) d'equipe
Brahim NAIT OUMESMAR PhD, DR2, INSERM
Violetta ZUJOVIC PhD, CR1, INSERM
Réparation
Domaine principal : Neurosciences moléculaires et cellulaires
Domaine secondaire: Neurosciences cliniques et translationnelles

L’équipe de Brahim NAIT OUMESMAR et Violetta ZUJOVIC a pour objectif de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent la plasticité et la régénération de la myéline. Les travaux antérieurs de l’équipe ont permis de montrer que les précurseurs d’oligodendrocytes sont influencés par l’activité neuronale et les signaux émis par les cellules immunes, ce qui souligne l’importance de ces interactions dans la remyélinisation. En savoir plus
Equipe « Causes de la SLA et mécanismes de la dégénérescence motoneuronale »
chef(s) d'equipe
Severine BOILLEE PhD, CR1, INSERM
Physiopathologie des troubles neurologiques
Domaine principal : Neurosciences moléculaires et cellulaires
Domaine secondaire: Neurosciences cliniques et translationnelles

La Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) ou « Maladie de Charcot » est une pathologie neuromusculaire progressive et fatale caractérisée par une perte des motoneurones, neurones qui commandent entre autres la marche, la parole, la déglutition et la respiration. L’atteinte neuronale entraine la disparition de la transmission d’informations entre le cerveau et les muscles qui ne sont donc plus sollicités et s’atrophient. 10% des cas de SLA sont dits « familiaux » d’origine génétique. L’âge moyen de début de maladie est d’environ 60 ans avec 1 femme pour 1.2 hommes atteints. En savoir plus
Equipe « Neurogénétique fondamentale et translationnelle »
chef(s) d'equipe
Alexandra DURR MD, PhD, PU-PH, Sorbonne université-AP-HP
Giovanni STEVANIN PhD, DR2, PU, INSERM/EPHE
Physiopathologie des maladies neurologiques
Domaine principal : Neuroscience moléculaire & cellulaire
Domaine secondaire : neuroscience clinique & translationnelle

L’équipe dirigée par Alexandra DURR & Giovanni STEVANIN s’intéresse à deux groupes de maladies neurogénétiques, les dégénérescences spinocérébelleuses- DSC (les paraplégies spastiques et les ataxies cérébelleuses) et les démences frontotemporales (DFT). En savoir plus