Projet Memowave

Projet MEMOWAVE

Projet MEMOWAVE

Ouvrir / fermer le sommaire

Le Professeur Gérard Saillant, Président de l’ICM présente le projet MEMOWAVE

OBJECTIFS DU PROJET MEMOWAVE, PROTEGER NOTRE MEMOIRE ET NOTRE CERVEAU

De récentes données indiquent qu’une augmentation de l’amplitude des ondes lentes du sommeil profond via des stimulations sensorielles pourrait apporter une solution thérapeutique simple, bien tolérée et innovante pour améliorer le sommeil et réduire les risques et l’apparition des troubles cognitifs.

 

MEMOWAVE, né de l’écosystème de l’ICM, a pour finalité de proposer aux malades souffrant de troubles cognitifs, une solution thérapeutique efficace, non médicamenteuse et non invasive. Seul dispositif médical testé et validé cliniquement, MEMOWAVE permettra de se prémunir du risque de développer des troubles cognitifs sérieux, facteurs de risque importants de développer la maladie d’Alzheimer.

 

BESOIN DE FINANCEMENT : 300 000€

Prenez part à l’aventure du projet MEMOWAVE et associez votre nom à la prochaine révolution scientifique, médicale et technologique de l’ICM, au service de millions de patients atteints de troubles cognitifs et de la maladie d’Alzheimer.

Faire un don

MEMOWAVE, UN PROJET INEDIT NE DE LA RENCONTRE DE LA SCIENCE ET DE L’ENTREPRENEURIAT

 

En 2017, l’ICM a lancé l’appel à projets NeuroCatalyst pour favoriser le continuum entre la recherche menée dans les laboratoires et le développement de solutions thérapeutiques à application rapide. Ce programme innovant finance la réalisation de « preuves de concept » pour des technologies médicales innovantes et pour le repositionnement d’actifs médicamenteux ou de nouvelles combinaisons thérapeutiques.

 

En 2019, le jury de NeuroCatalyst a été séduit par le potentiel d’avenir du projet MEMOWAVE, qui allie la recherche de l’ICM sur les troubles cognitifs et le recours à une technologie développée par BioSerenity, start-up hébergée depuis 2014 dans notre incubateur.

 

Le projet MEMOWAVE consiste à tester l’efficacité et la bonne tolérance d’un dispositif médical né à l’ICM et développé par ses équipes. Ce dernier est composé :

  • de capteurs en tissu connectés appliqués dans l’oreille permettant l’enregistrement en temps réel de l’activité électrique du cerveau ;
  • d’un logiciel détectant l’onde lente delta, caractéristique du sommeil lent profond au cours duquel les phénomènes de mémorisation et de consolidation sont les plus efficaces ;
  • d’un bandeau émetteur de bruit rose permettant d’amplifier l’onde lente delta et d’améliorer l’efficacité du sommeil lent profond et donc la mémorisation.

TROUBLES DE LA MÉMOIRE, TROUBLES COGNITIFS : UN DEFI QUE L’ICM ENTEND RELEVER 

UN ENJEU DE SANTÉ MAJEUR…

D’une grande prévalence, les troubles cognitifs concernent un nombre de plus en plus important de personnes du fait de l’allongement de la durée de la vie. Ils sont considérés comme un facteur de risque important de développer la maladie d’Alzheimer.

Aussi, même si toutes les personnes atteintes de ces troubles ne développeront pas cette pathologie, leur traitement constitue un réel enjeu de santé publique.

 

… À L’ORIGINE DU PROJET MEMOWAVE

Des travaux ont mis en évidence le rôle majeur du sommeil lent profond dans la consolidation mnésique. Le lien entre sommeil de mauvaise qualité et déficits cognitifs ouvre une fenêtre thérapeutique pour retarder les troubles liés au vieillissement naturel et aux pathologies telles que la maladie d’Alzheimer.

 

Télécharger la plaquette du projet