LES SYMPTȎMES ET LE DIAGNOSTIC DES TUMEURS CÉRÉBRALES

Les symptômes de la tumeur du cerveau dépendent de la nature de la tumeur, de sa localisation dans le cerveau, de sa taille et de sa vitesse d’évolution.
Ouvrir / fermer le sommaire

Chaque région du cerveau a des fonctions définies et l’apparition d’une tumeur cérébrale a donc des retentissements liés à sa localisation comme des troubles moteurs, cognitifs ou comportementaux.

On distingue les symptômes liés directement à la région cérébrale dans laquelle la tumeur s’est développée et les symptômes indirects associés à une augmentation de la pression (hypertension intracrânienne) et à la compression de toutes les structures du cerveau.

Plusieurs de ces symptômes doivent être concomitants et persister dans la durée pour nécessiter une consultation.

symptomes tumeur cerveau

Le diagnostic des tumeurs cérébrales

Le diagnostic d’une tumeur cérébrale se fait en 1er lieu par un examen clinique qui récence les symptômes neurologiques pouvant témoigner de la présence d’une tumeur cérébrale.

Lorsque ‘il y a suspicion de tumeur, l’IRM cérébrale est indispensable pour visualiser le région cérébrale atteinte et la taille de la lésion.

diagnostic IRM tumeur cérébrale

Enfin, il est souvent nécessaire de faire une analyse moléculaire de la tumeur du cerveau et pour cela on a recours à une biopsie, c’est-à-dire à un prélèvement d’un échantillon de la tumeur par un neurochirurgien.

Dans certains cas, le neurochirurgien peut aussi décider de procéder à l’exérèse direct de la tumeur cérébrale, c’est-à-dire au retrait total de la tumeur si sa nature et ses caractéristiques évaluées par IRM le permettent.

A l’ICM

Les chercheurs de l’équipe du Pr Marc SANSON et d’Emmanuelle HUILLARD en collaboration avec la plateforme d’imagerie de l’ICM, le CENIR ont mis au point une nouvelle façon non invasive de caractériser les propriétés d’un type particulier de tumeurs grâce à la spectroscopie par résonance magnétique. Cette technologie permet au cours d’une IRM de quantifier l’activité des cellules cérébrales en identifiant des molécules associées à leur métabolisme.

Les travaux sur ce sujet ont en particulier permis de caractériser la mutation IDH dans les tumeurs de patients sans avoir recours à une biopsie qui aurait été indispensable à une analyse moléculaire et une recherche de mutation.

https://icm-institute.org/fr/actualite/technique-dimagerie-optimisee-lanalyse-gliomes/