Maurizio Corbetta, Pr de neurologie de renommée internationale rejoint l’ICM

Recherche Mis en ligne le 7 septembre 2017
Ouvrir / fermer le sommaire

Dans le cadre du programme « Visiting professor » développé par l’ICM, le Pr Maurizio Corbetta, professeur de Neurologie à l’Université de Padoue en Italie, rejoint l’ICM jusqu’en mai 2018 pour y développer un tout nouveau projet et susciter de nouvelles collaborations.

 

« Je m’intéresse au développement de l’ICM depuis plusieurs années. J’ai découvert le travail qui était mené à la Pitié-Salpêtrière, principalement grâce à la collaboration avec Michel Thiebaut de Schotten sur l’étude des réseaux cérébraux. Cela nous paraissait intéressant de passer du temps ensemble pour discuter et développer de nouveaux projets qui bénéficieraient de nos expertises complémentaires. » Pr Maurizio Corbetta

 

 

Le Pr Maurizio Corbetta rejoint l’ICM pour conduire un projet sur l’intégration des connexions cérébrales dans le fonctionnement du cerveau. Il collabore depuis cinq ans avec Michel Thiebault de Schotten, chercheur à l’ICM, sur un projet financé par le NIH (National Institute of Heath, USA) portant sur les accidents vasculaires cérébraux. Ce projet a pour objectif de développer des outils pour prédire les effets de la rééducation ou d’autres thérapies chez les patients atteints par cette affection. Le Pr Corbetta s’intéresse également au rôle de la communication entre les deux hémisphères cérébraux qui est perturbée dans les AVC, et aux conséquences de cette perturbation sur les fonctions cognitives latéralisées, comme le langage ou la lecture.

Ses interactions avec les chercheurs de l’ICM pour discuter de leurs projets et de leurs récents résultats permettront de créer des liens solides et seront l’occasion de développer de nouveaux projets originaux et de nouvelles collaborations.

 

« Lors de ma thèse, j’ai particulièrement suivi les travaux de deux scientifiques de renom. L’un était Marco Catani, avec qui j’ai fait mon post-doctorat, qui étudiait l’anatomie des connexions cérébrales chez l’homme et l’autre était Maurizio Corbetta, qui étudiait des modèles de l’attention et les réseaux fonctionnels du cerveau. C’est une magnifique opportunité de pouvoir travailler aujourd’hui avec lui à l’ICM ». Michel Thiebaut de Schotten

 

Le parcours du Pr Maurizio Corbetta

Le Pr Maurizio Corbetta est titulaire de la chaire de Neurologie au sein du département de neurosciences de l’Université de Padoue en Italie. Il est aussi le fondateur du nouveau centre de neurosciences de Padoue, un programme de recherche interdisciplinaire centré sur les réseaux cérébraux à différentes échelles, microscopique, macroscopique et computationnelle. Il était précédemment chef du service de rééducation en neurologie à l’Université de Washington et professeur de Neurologie, radiologie et bio-ingénierie à la faculté de médecine de l’Université de Washington.

Ses travaux sur les mécanismes neuronaux de l’attention chez l’homme ont été les tous premiers dans ce domaine. Il a identifié deux réseaux cérébraux impliqués dans le contrôle de l’attention et a développé un modèle cérébral de l’attention, cité plus de 40 000 fois dans la littérature scientifique. Ses travaux cliniques se sont, quant à eux, centrés sur les caractéristiques physiologiques des lésions focales. Il a ainsi développé un modèle pathogénique du syndrome de l’héminégligence spatiale.

Il développe actuellement de nouvelles méthodes pour étudier l’organisation fonctionnelle du cerveau grâce à différentes techniques comme la magnétoencéphalographie, l’électro-corticographie et l’IRM fonctionnelle. Il travaille également sur les effets des lésions focales sur l’organisation des réseaux des systèmes cérébraux.

Ses travaux ont remporté de nombreux prix et sont parmi les plus cités des dix dernières années.

Le programme Visiting professor de l’ICM

Le programme « Visiting professor » lancé par l’ICM vise à accueillir des chercheurs seniors de renommée internationale afin de partager leur savoir-faire avec les chercheurs et les étudiants de l’Institut. Ces chercheurs proposent un projet en collaboration avec une équipe de l’ICM et bénéficient d’un budget propre de 100 000€.