Equipes scientifiques

Page précédente

Equipe « PICNIC Lab : Evaluation physiologique chez les sujets sains et atteints de troubles cognitifs »

Presentation

L’équipe de Laurent Cohen, Lionel Naccache et Paolo Bartolomeo se consacre à l’étude des fonctions cognitives développées de façon exclusive ou prédominante chez l’être humain, en particulier le langage et la cognition consciente. L’étude des patients occupe une place centrale dans sa méthode d’approche. Pour l’étude du langage comme de la conscience, et avec les sujets sains comme avec les patients, l’équipe fait appel à des techniques comportementales et d’imagerie cérébrale multimodale de pointe.

 

Conscience

Les points principaux du programme de recherche dans le domaine de la conscience sont les suivants :

Tout d’abord, l’équipe va clarifier la signification neurophysiologique des signatures électrophysiologiques de l’état de conscience, que l’équipe de Laurent Cohen et Lionel Naccache a découvert au cours des dernières années.

 

Deuxièmement, elle étudiera les transitions entre l’état de non-conscience et l’état de conscience à la fois chez des sujets sains et chez des patients : transitions depuis l’état comateux, depuis l’état végétatif, depuis le sommeil profond et depuis l’anesthésie profonde à l’état de conscience. Ce faisant, elle testera les hypothèses de transition non linéaire prédite par le modèle d’espace de travail global. Pour chacune de ces transitions, son modèle prévoit l’existence d’une augmentation de cohérence soudaine dans un réseau cortico-thalamique. Jusqu’à présent, l’équipe a exploré et validé la prédiction de non-linéarité de l’accès conscient (chez les sujets conscients) à une représentation perceptuelle initialement non consciente. Nous allons maintenant explorer la linéarité pendant les transitions de l’état de non-conscience à l’état de conscience. Ce projet a d’importantes implications à la fois scientifiques et médicales.

Troisièmement, l’équipe de Laurent Cohen et de Lionel Naccache explorera les bases neurophysiologiques de l’interprétation, une autre propriété du traitement conscient. Lorsque l’on accède à une information de façon consciente, cette information est interprétée, ce qui signifie que pour lui donner un sens, le sujet la relie à ses attentes et croyances préalables, et l’intègre à un schéma narratif cohérent.

Quatrièmement, l’équipe va poursuivre le développement d’outils de diagnostic et de pronostic pour les patients atteints de troubles de la conscience. Par exemple, elle prévoit de développer une analyse en temps réel d’enregistrements électrophysiologiques, qui permettront non seulement le diagnostic précis des états de conscience mais amélioreront également la communication avec les patients concernés.

 

 

Langage

Dans le domaine du langage, l’équipe poursuit ses recherches sur la neuropsychologie et la neuroimagerie de la lecture. Son objectif est d’identifier des patients ayant des lésions focales dans certaines des zones du cortex identifiées chez des sujets sains ou dans les faisceaux de substance blanche qui les relient. L’équipe les soumettra ensuite à un scanner en utilisant le même paradigme et examinera, sur les zones du cerveau anatomiquement intactes, si le schéma d’activation est normal ou anormal. En parallèle, en dehors du scanner, elle utilisera une batterie de tests du langage pour déterminer les niveaux de structure syntaxique et sémantique pouvant être atteints par les patients. Les résultats doivent clarifier quelles zones « parlent » à quelles zones et, en particulier, si l’aire de Broca joue un rôle central dans la création d’une représentation de structures de constituants, ensuite utilisée par d’autres régions du cerveau pour créer des représentations sémantiques structurées, par exemple. L’équipe de Laurent Cohen et Lionel Naccache étudiera également le déroulement temporal de la construction de structure syntaxique en utilisant des enregistrements intracrâniens de patients épileptiques.

 

Principales publications

En savoir plus Masquer

Membres de l'équipe